Moteurs Rover et Morgan

Les moteurs, les boites de vitesses, les ponts, bref la mécanique lourde.
Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Moteurs Rover et Morgan

Messagepar CorsaRed » 20 juil. 2018, 12:37

J'ai besoin de connaître très précisement le type de moteur qui est monté sur ma +4 de 1994.
C'est un T16, c'est sûr. Mais il y a plusieurs types de T16, ceux avec distributeur HT (tête d'allumeur) et ceux avec allumage completement électronique (sans distributeur) et accessoirement, ceux avec turbo.

Selon les pistes que j'ai (edit 24/07: mais qui s'avèrent malheureusement peu fiables):
le T16 avec distributeur serait le 20T4J
le T16 sans ditributeur serait le 20T4H (plus recent, après 1994)
Ca ne nous concerne pas, mais pour info le T16 turbo serait le 20T4G.

Avant le T16, il y avait le M16, sur lequel j'en connais encore moins.

Je fais appel à tout ceux (quelques uns) qui possèdent des Morgan à moteur Rover.
Quel moteur équipe vos voitures? Connaissez-vous le type précis et comment le connaissez-vous? Avez-vous un distributeur HT ou pas?...etc
Le type d'ECU M.E.M.S. est également interessant suivant les années, MKC...
Toutes les infos sont les bienvenues.

Ces infos sont utiles pour des petites interventions (joints spi AAC) ou des interventions plus lourdes (genre AAC).

Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2678
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar Toto » 21 juil. 2018, 11:47

J'ai trouvé cela sur un forum : http://www.rhocar.org/index.php?showtopic=24891
J'espère que cela t'aidera.
To resurrect an old post, and answer some long standing questions on the forum concerning the Rover T-series (T16) engines as used in the Superspecs, Al Richey and I have been investigating what the engine number means, when the engines were built, and what cars they were destined for.

In comparing the engines in our Superspecs, we noticed we had differences in the water pump and alternator layout, alloy vs pressed steel sumps, and our engine number codes were different. From an academic interest we wanted to understand why they were different, and find more about the origins and changes to the engines.

We've gleaned a lot of information from the Rimmer Bros website, who supply supply Rover parts, as well as from Rover workshop manuals, forums and other Rover parts suppliers. We thought it would be useful to capture and summarise all these details, so other Superspec owners can refer to it. This also corrects some of the incomplete information in the earlier posts above in this thread.

Rover engine numbers are stamped on a machined face on the engine block under the exhaust ports. The numbers take the form:

20T4H H96 123456 (without the spaces)

This decodes as follows
20 = engine size (20=2000cc)
T = engine series (T, K, L etc)
4 = valves per cylinder (2 or 4)
H = fuel injection type (H=long track multiport injection Normally Aspirated, G=long track multiport injection Turbocharged, F=multiport injection, D=throttle body injection)
H96 = prefix code group indicating the vehicle, gearbox and ancillaries. Codes are listed at the end of this post
6 digit = engine number

Rover first produced the T-series engine in 1992. It was updated in 1994/95 (appears to be from engine number 101828) to reduce tolerances, stop carbon buildup causing sticking valves, and prevent oil leaks from the head.

1. Waisted carbon break valves were fitted
2. Shorter valve guides were fitted
3. Shorter black valve stem oil seals were fitted (older engines have longer green oil seals).

From engine number 128817 the composite head gasket with black sealant was replaced with an MLS head gasket (and the oil restictor was removed from the block as it was now built into the MLS gasket).

The engine was updated again for the 1996 model year (from engine number 135751). The distributor was removed and replaced with wasted spark dual coils, and MEMS was updated to 1.9. We don't believe any of these engines were fitted to Superspecs.

Incidentally, Rover 220 and 820 had pressed steel sumps, whereas Rover 420 and 620 had alloy sumps.




From analysis of the engine numbers and codes provided by current Superspec owners, we have determined that:

1. The engines are typically from the 1994 1/2 model year, so appear to have been built in 1995 (or between late 1994 and early 1996 towards the end of the MEMS 1.6 / distributor era.)
2. The engines are all nominally different and seem to have been built for a variety of different Rover cars - 220, 420, 620 and 820
3. Some would have had aircon; removing the aircon pump accounts for the different layout of the water pump and alternator ancillary drive
4. They should all be fitted with the shorter valve guides and black oil seals.
5. They should all be fitted with the MLS head gasket.

If you have your engine number, get the 3 digit prefix group after 20T4H, and look it up in the following list. This will indicate the car the engine was originally intended for, and the variant of injection, gearbox, air conditioning, etc. fitted. (Note only 2.0 litre T-series engines are listed):

Rover 200-400 to 1995
G22 - normally aspirated, K4BS gearbox
G23 - turbo, K7BX gearbox
G24 - turbo, aircon, K7BX gearbox
G25 - normally aspirated, aircon, K4BS gearbox
G62 - normally aspirated, K6BS gearbox
G74 - normally aspirated, aircon, K6BS gearbox
G75 - normally aspirated, aircon, K4BX gearbox
H35 to H38 - stripped engine
H50 to H51 - part engine
H79 - normally aspirated, 1994.5 model year, immobilisation, K4BS gearbox
H80 - turbo, 1994.5 model year, immobilisation, K7BX gearbox
H81 - turbo, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, K4BX gearbox
H82 - normally aspirated, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, K4BS gearbox
H83 - normally aspirated, 1994.5 model year, immobilisation, K6BS gearbox
H84 - normally aspirated, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, K6BS gearbox
H85 - normally aspirated, 1994.5 model year, immobilisation, K4BX gearbox
H86 - normally aspirated, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, K4BX gearbox

Rover 600
H65 - turbo, standard, manual gearbox
H66 - turbo, aircon, manual gearbox
J93 - turbo, standard, manual gearbox, 1996 model year
J94 - turbo, aircon, manual gearbox, 1996 model year

Rover 800 to Jan 1996
H16 - MPI Lucas injectors, aircon, auto gearbox
H20 - MPI Lucas injectors, auto gearbox
H33 - MPI Lucas injectors, turbo, W4DTUT manual gearbox
H34 - MPI Lucas injectors, turbo, aircon, W4DTUT manual gearbox
H39 to H42 - stripped engine
H50 to H51 - part engine
H93 - MPI Lucas injectors, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, R4DT manual gearbox
H94 - MPI Lucas injectors, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, V4DT manual gearbox
H95 - MPI Lucas injectors, turbo, aircon, 1994.5 model year, immobilisation, W4DT manual gearbox
H96 - MPI Lucas injectors, 1994.5 model year, immobilisation, R4DT manual gearbox
H97 - MPI Lucas injectors, 1994.5 model year, immobilisation, V4DT manual gearbox
H98 - MPI Lucas injectors, turbo, 1994.5 model year, immobilisation, W4DT manual gearbox
F82 - MPI, R4DT manual gearbox
F84 - MPI, aircon, R4DT manual gearbox
F86 - MPI, auto gearbox
F88 - MPI, aircon, auto gearbox
G10 - MPI, turbo, W4DT manual gearbox
G11 - MPI, turbo, aircon, W4DT manual gearbox
G26 - MPI, V4DT manual gearbox
G27 - MPI, aircon, V4DT manual gearbox
G69 - MPI Lucas injectors, aircon, R4DT manual gearbox
G70 - MPI Lucas injectors, aircon, V4DT manual gearbox
G71 - MPI Lucas injectors, aircon, auto gearbox
G72 - MPI Lucas injectors, turbo, aircon, W4DT manual gearbox
G78 - MPI Lucas injectors, R4DT manual gearbox
G79 - MPI Lucas injectors, V4DT manual gearbox
G80 - MPI Lucas injectors, auto gearbox
G81 - MPI Lucas injectors, turbo, W4DT manual gearbox
H04 - MPI Lucas injectors, turbo, W4DTUT manual gearbox
H05 - MPI Lucas injectors, turbo, aircon, W4DTUT manual gearbox
Gentleman-Driver

lebeka
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 628
Enregistré le : 13 nov. 2010, 07:45
Ma région : Europe de l'ouest

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar lebeka » 21 juil. 2018, 12:25

End in french ..... what does it means ?? ;)
A l'ouest de l'Europe de l'ouest

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar CorsaRed » 21 juil. 2018, 13:15

Bravo Toto pour cette superbe trouvaille.
J'ai parcouru le web de long en large sans tomber sur une page aussi bien renseignée. Merci.

Un détail m'inquiète, cette page ne mentionne pas le "J" dans la liste (H, G, ...etc).

Et je n'arrive pas a trouver le numéro sur mon moteur. L'endroit ou il devrait être est vierge. Il y a bien la petite surface lisse sous le collecteur d'échappement ou devrait apparaitre le N°, mais rien de frappé. Le numéro doit être ailleurs.

Donc, autre question à ceux qui ont du Rover: Avez-vous vu votre numéro moteur, et où est-il?

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar CorsaRed » 24 juil. 2018, 17:38

Numéro de série moteur enfin découvert! Super bien planqué et camouflé !

Il est sur une petite plaque rivetée tout en bas du bloc, à 3mm au dessus du carter d'huile, sous l'échappement.
A cet endroit, il est couvert d'huile, de graisse, de poussière et de saloperies diverses, et est indetectable si on ne sait pas précisement ou chercher.
De plus, à cet endroit, impossible de le lire sans lampe puissante, système de miroirs, grosse loupe, et avec un seul oeil.
S'y reprendre à plusieurs fois, en ménageant entre chaque tentatives une petite période de calme dans l'obscurité pour se reposer les yeux, ... et les nerfs.

C'est donc le 20T4H G64 100---.

Comme vous le voyez, ça ne correspond pas aux premières infos dont je disposais, puisqu'il est H mais avec distributeur.
Je ne trouve pas le G64 dans la liste de l'anglais reprise par Toto.

Et ça semble être la première série, celle qui pisse l'huile par les caches culbuteurs (entre-autres), ce que je vous confirme. Mais c'est joli, ça fait de gracieux reflets irisés sur le sol du garage.

Pour le T16 atmo, pratiquement impossible de trouver des AAC stage1 (roadsport ou autre). Pour le turbo, oui, mais pas pour l'atmo.
Il me semble que Mogsport, maintenant fermé, retaillais les AAC d'origine mais n'en posais pas de nouveau.

Le but de tout ça est de "liberer" un peu ce moteur embourgeoisé dans les berline Rover 800
Et aussi de tenter d'étancher "définitivement" (tu parles) les suintements d'huile.

lelibon
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 288
Enregistré le : 24 août 2012, 17:46
Le bolide : Plus 4
Ma région : Centre

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar lelibon » 24 juil. 2018, 21:43

Je connais une toute petite entreprise ( 1 employé et patron) capable de retailler les AAC. Il connait bien ce travail et est bien équipé pour le faire.
Si vous êtes intéressé...

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar CorsaRed » 24 juil. 2018, 23:40

lelibon a écrit :Je connais une toute petite entreprise ...capable de retailler les AAC....Si vous êtes intéressé...
Merci, c'est toujours interessant de connaitre ce genre d'artisan, pas seulement pour nos voitures mais pour toutes les autres. On pourrait le citer ici ou dans la section idoine.
En ce qui me concerne, l'atelier que j'ai contacté pour ces (eventuels) travaux a ses habitudes avec son rectifieurs, son carrossier, son spécialiste électronique, etc.
Et de toutes façons, avant de démarrer quoi que ce soit, il faut compter les thunes, les convertir en picaillons pour voir combien ça fait en caillasse, et voir ce qui reste de blé.

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1338
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar hbr5 » 25 juil. 2018, 07:34

CorsaRed a écrit :………….
Le but de tout ça est de "liberer" un peu ce moteur embourgeoisé dans les berline Rover 800
Et aussi de tenter d'étancher "définitivement" (tu parles) les suintements d'huile.


Comme je te comprends , j'ai dans l'idée de procéder aussi "un jour" à une petite "libération" de mon Cvh , mais pour le moment il marche tellement bien que j'ai scrupule a le sortir de la voiture pour le poser sur l'établi car c'est contraire à ma philosophie qui veut qu'on n'ouvre pas un moteur qui marche bien :roll:

Par contre vouloir étancher les suintements d'huile est une idée que je qualifierais de " originale " ;) ;) ;)

Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2678
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar Toto » 25 juil. 2018, 17:35

hbr5 a écrit :
CorsaRed a écrit :

Par contre vouloir étancher les suintements d'huile est une idée que je qualifierais de " originale " ;) ;) ;)

Que veux tu chacun son Gral, Don Quichotte s'était de se battre contre les moulins, notre Corsa se sont les suintements, j'ai même pas dis les fuites d'huile !!!.
Gentleman-Driver

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar CorsaRed » 25 juil. 2018, 21:09

Bah oui, vous avez raison, c'est un peu vain de vouloir éliminer les fuites et suitements.
Si les joints de "cache-culbuteurs", et autres sortes de couvercles dans le genre, fuient, c'est d'accord, on est dans le domaine du typique.

En revanche, ce qui m'énerve davantage, ce sont les fuites de spi d'AAC qui reviennent systématiquement et rapidement après le remplacement des joints.

Sinon, j'ai l'impression que le T16 atmosphérique est un peu délaissé pas les préparateurs anglais.On trouve beaucoup de choses pour le T16 turbo, mais pratiquement rien pour l'atmo.
L'un de vous (ça va La Taupe?), connaissant bien les anglais et leurs ateliers secrets, aurait-il des infos à ce propos ? Notamment pour la fourniture de pièces?
Il y avait bien Mogsport, mais depuis leur fermeture, il semble que personne n'ai repris cette spécialité.

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3473
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar LOU01 » 26 juil. 2018, 08:53

CorsaRed a écrit :Bah oui, vous avez raison, c'est un peu vain de vouloir éliminer les fuites et suitements….

Arrête de lui donner de l'huile….tu verras, après c'est propre !... :mrgreen: ….
CorsaRed a écrit :….En revanche, ce qui m'énerve davantage, ce sont les fuites de spi d'AAC qui reviennent systématiquement et rapidement après le remplacement des joints….

Normal si l'arbre est abimé, tu pourras mettre autant de joints qu'un curé peut en bénir, cela ne sera jamais étanche, sais-tu si la portée de l'arbre a cames a été vérifié correctement par celui qui a changé le joint ?
CorsaRed a écrit :...Sinon, j'ai l'impression que le T16 atmosphérique est un peu délaissé pas les préparateurs anglais.On trouve beaucoup de choses pour le T16 turbo, mais pratiquement rien pour l'atmo….

Ben, voui, c'est normal, préparer un moteur coute ses sous, et quitte avoir des performances, autant partir sur la base la plus puissante, donc la version turbo...
LOU01

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1338
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar hbr5 » 26 juil. 2018, 12:53

Pour le joint d Ac lou a , comme d'habitude , parfaitement raison .

Maintenant avec ton modèle de joint , perso , avant de me lancer dans du lourd démontage , j'irais faire un tour chez un vendeur de pièce sérieux pour voir si la meme dimension n'existe pas en double lévre , et /ou en lèvre longue ( pas de sourire sarcastique svp).

Si ça existe fait un essai en montant le double levre ou le long , en effet , il m'est arrivé que l'arbre soit marqué (usé) par l'ancien joint et donc marqué au point de contact du joint sur l'arbre , le fait de mettre le double levre déplace les points d'appui et donc améliorera peut etre un peu (totalement?) l'étanchéité .

Au pire cela t'auras couté un joint et le plaisir des ongles noirs de cambouis :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3473
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Moteurs Rover et Morgan

Messagepar LOU01 » 27 juil. 2018, 07:52

hbr5 a écrit :... double lèvre , et /ou en lèvre longue ( pas de sourire sarcastique svp). ...

Oh, c'est mal nous connaitre, tout au plus un léger rictus sur une lèvre supérieure…. :lol: ...
LOU01


Retourner vers « Les moteurs et ce qui va avec. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités