Chassis métallique

Le châssis, les freins, les supensions, tous ce qui permet de la laisser sur la route.
RAHIER 24
Piéton
Piéton
Messages : 9
Enregistré le : 31 mai 2014, 12:14
Le bolide : 4x4 1800
Ma région : Dordogne

Chassis métallique

Messagepar RAHIER 24 » 31 mai 2014, 23:05

Bonsoir,
Je suis propriétaire d'un morgan de type 4x4 acheté neuf en octobre 2000(après six ans d'attente pour l'époque)
Celui ci vient juste de passer la barre des 30 000 km. Ce véhicule couche dans un garage et a toujours reçu les soins nécessaire a son entretien.
Je viens de me rendre compte, lors de la dernière vidange moteur que le chassis métallique présenté une fissure importante dans le sens de la verticale du coté avant droit .
Je ne comprend pas comment sur un véhicule entretenu avec grand soins une telle chose peut se produire...
Auriez-vous connaissance d'un problème similaire.
En attente d'une réponse
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3479
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Chassis métallique

Messagepar LOU01 » 01 juin 2014, 09:26

Bonjour et bienvenue sur le Bar Rahier24,

Notre tradition est que l'on se présente dans la rubrique "Pilotes", les premières lignes de ton message viennent de le faire et on va dire que c'est bon.
Ensuite pour en venir à ton problème, que te dire sinon que ce n'est pas parce que ton bolide reçoit ses crèmes de jour et de nuit très régulièrement, qu'il dort bien sagement, tous les soirs, dans sa chambre à coucher qu'il est exempté des problèmes liés, à l'âge, et aux sévices des pièges de la route.
Une photo de la fissure pourrait peut-être mieux illustrer le propos mais je pense qu'un méchant nid de poule pourrait être le coupable, ou plus d'explications du style l'entrée du garage n'est pas d'une planéité absolue et que son passage récurent, toujours de la même manière, finisse par cisailler le châssis à un endroit un poil plus faible...peut-être...
Notre Taupe qui en a vu bien plus que moi, pourra surement mieux te renseigner, en attendant fais-nous donc une petite photo et bonne journée.
LOU01

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 01 juin 2014, 10:49

Bonjour et Bienvenue Rahier.
Comme le pointe Lou, une courte presentation comme celle que tu as fait mais dans la section "Pilotes" serait bien si tu avais une minute. Elle permet aux lecteurs de trouver facilement ton type d'auto et son age, ta region et toute autre information que tu souhaite divulguer.
Il y a plusieurs raisons pour laquelle un chassis peut presenter ce défaut et il n'est meme pas toujours possible d'en determiner la cause avec certitude.
Defaut de conception, metallurgie, realisation, montage, corrosion, accident ? Ce qui est sûr c'est que sans connaitre l'endroit exact et sans photos, il est impossible d'aller plus avant.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1661
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Chassis métallique

Messagepar Le Canut » 01 juin 2014, 11:41

RAHIER 24 a écrit :... le chassis métallique présenté une fissure importante dans le sens de la verticale du coté avant droit .

La voiture a du être trafiqué parce que d'origine, une Morgan a un châssis en bois.
Bon, je :arrow:

RAHIER 24
Piéton
Piéton
Messages : 9
Enregistré le : 31 mai 2014, 12:14
Le bolide : 4x4 1800
Ma région : Dordogne

Re: Chassis métallique

Messagepar RAHIER 24 » 01 juin 2014, 18:54

Bonsoir,
Je parle du chassis métallique qui reçoit le chassis bois, pour info j'ai acheté ce véhicule neuf chez jacques SAVOYE en octobre 2000, aussi je pense pouvoir affirmer qu'il est strictement d'origine et non trafiqué.
Cordialement

Astazou
Pilote de patinette
Pilote de patinette
Messages : 28
Enregistré le : 07 juin 2013, 09:52
Le bolide : 4/4 1,8 l
Ma région : Haute-Savoie

Re: Chassis métallique

Messagepar Astazou » 02 juin 2014, 05:51

Le châssis des Morgan est correctement dimensionné par rapport au poids de ces voitures.
Il faudrait un choc violent et mémorable pour entraîner une telle fissure et encore.
Quant à la corrosion, pour une voiture apparemment bien entretenue, ça m'étonnerait.

Question : les portes se ferment-elles sans difficultés? (pour savoir si le châssis est vrillé ou pas).

Si vous êtres certain qu'il n'y a pas eu de choc violent et que le châssis n'est pas rouillé, une expertise pourrait être le passage obligé pour entamer une procédure afin de prouver un vice caché.

Une photo serait la bien venue.

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1427
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Chassis métallique

Messagepar CorsaRed » 02 juin 2014, 11:16

Le Canut a écrit :La voiture a du être trafiqué parce que d'origine, une Morgan a un châssis en bois.
Bon, je :arrow:
RAHIER 24 a écrit :Bonsoir,
Je parle du chassis métallique qui reçoit le chassis bois, pour info j'ai acheté ce véhicule neuf chez jacques SAVOYE en octobre 2000, aussi je pense pouvoir affirmer qu'il est strictement d'origine et non trafiqué.
Cordialement
Notre ami Le Canut plaisantait. Personne ne doute de l'authenticité de ta voiture.

Tu as la possibilité de faire une photo? Ca serait utile pour ce sujet.



Et bonjour et bienvenue...et désolé pour ton problème.

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 02 juin 2014, 11:53

Astazou a écrit :Le châssis des Morgan est correctement dimensionné par rapport au poids de ces voitures.


Je t'invite à venir voir le châssis de mes autos qui pèsent moins de la moitié d'un Morgan. Tu réviseras peut-être ton jugement.
Disons que c'est un peu comme le confort dans la brochure de 1968 des frères Savoye: raisonnable.........mais il n'y a vraiment rien de trop. C'est un chassis en tôle fine et en echelle sans aucune triangulation et le tout en un seul plan.
La plupart des châssis cassés que j'ai vu avaient souffert d'une caisse en mauvais état. Elle contribue à la rigidité et la solidité du châssis quand elle est neuve mais permet une trop grande flexibilité lorsque les joint commencent à bouger ou que les bois pourrissent.
Qui plus est, la MMC a fait quelques modifs ces dernières années, le gousset entre les longerons et la première traverse a été abandonné sur certains modèles ainsi que les trous au travers desquels passaient les échappement et la petite cornière de renfort à ce niveau n'est pas toujours là. C'est pour cela que les photos seraient utiles pour établir le modèle exact.

Astazou a écrit :Il faudrait un choc violent et mémorable pour entraîner une telle fissure et encore.
Quant à la corrosion, pour une voiture apparemment bien entretenue, ça m'étonnerait.

La plupart des gens que j'ai rencontré avec un châssis cassé ne se sont rendu compte de rien jusqu'à ce qu'ils se rendent au garage vu le comportement curieux.
Pour la corrosion, une auto dans un garage sec n'est pas une garantie, si on a eu le malheur de rouler sur une route salée, une zône mal protégée du châssis vieillira de 5 ans en 5 mois.



Astazou a écrit :Question : les portes se ferment-elles sans difficultés? (pour savoir si le châssis est vrillé ou pas).

A condition que les charnières, les guides, les serrures et la boiserie soient en bon état et ne faussent pas cette conclusion.

Astazou a écrit :Si vous êtres certain qu'il n'y a pas eu de choc violent et que le châssis n'est pas rouillé, une expertise pourrait être le passage obligé pour entamer une procédure afin de prouver un vice caché.

Pour une auto dont la garantie est expirée depuis 13 ans et dont le vendeur est en redressement judiciaire et en attente d'une decision du tribunal sur sa perenité, il serait prudent de ne pas dépenser des sous pour une conclusion très incertaine. Prouver au vendeur que l'auto n'a jamais subit de choc en 14 ans et 30.000 kms ne sera pas facile.

Astazou a écrit :Une photo serait la bien venue.

Certes, on attend et pendant ce temps-là on ne fait que speculer. ;)
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 02 juin 2014, 11:59

RAHIER 24 a écrit :Bonsoir,
Je parle du chassis métallique qui reçoit le chassis bois, pour info j'ai acheté ce véhicule neuf chez jacques SAVOYE en octobre 2000, aussi je pense pouvoir affirmer qu'il est strictement d'origine et non trafiqué.
Cordialement


On comprend parfaitement que tu ne sois pas prêt à la gaudriole en raison de tes ennuis mais c'est une blague de not' Canut. Il fait reference aux nombreux articles des journaux où la voiture est décrite comme ayant un châssis en bois. Erreur grossière qui nous fait rire.
Pour ta gouverne, la partie metallique qui supporte toute la mécanique s'appelle le châssis tout simplement et la partie en bois qui va dessus s'appelle la caisse. Sur les autos anciennes, elle ne concourre pas à la solidité de l'engin mais dans le cas de Morgan, cela reste à débattre.
La Taupe

RAHIER 24
Piéton
Piéton
Messages : 9
Enregistré le : 31 mai 2014, 12:14
Le bolide : 4x4 1800
Ma région : Dordogne

Re: Chassis métallique

Messagepar RAHIER 24 » 02 juin 2014, 14:06

Bonjour,

Voici la photo concernant la fissure de mon chassis.(avec une réparation de première urgence pour limiter la casse) J'ai du mal à comprendre comment un véhicule qui n'a pas souffert puisse présenter une telle fissure( jamais de choc, chassis galvanisé et blaksoné)
J'ai opté à l'époque pour un véhicule neuf plutôt qu'une occasion pour être tranquille, je me rend compte aujourd'hui qu'il n'en est rien...Très décevant!
Fichiers joints
20140602_115320.jpg

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 02 juin 2014, 16:30

La fissure est en avant de la petite cornière de renfort et à l'applomb des supports moteur donc au point faible du châssis.
On peut exclure un problème de corrosion mais il sera très difficile d'établir s'il s'agit d'un défaut de fabrication (lors du formage du longeron, du positionnement et de la soudure du renfort, etc....) ou d'un effort trop important (passage sur un cahot juste au moment d'une acceleration ou d'un freinage important par example).
Après 14 ans de bons et loyaux services, il me parait futile d'envisager le recourt et bon gré, mal gré il vaudrait mieux mettre cette mésaventure sur le compte de la malchance.
Le problème reside plus dans la question de la meilleure solution à adopter.
Ma vue personnelle à moi, n'envisager le remplacement par un chassis neuf qu'en dernier ressort, ce châssis est tout à fait réparable sous certaines conditions. Je peux faire un nombre de suggestions si tu en as besoin.
Par contre si on répare, il est indispensable d'obtenir l'aval de l'assureur. Le point de départ est donc de le contacter et de demander une visite de leur expert pour en discuter.
La Taupe

RAHIER 24
Piéton
Piéton
Messages : 9
Enregistré le : 31 mai 2014, 12:14
Le bolide : 4x4 1800
Ma région : Dordogne

Re: Chassis métallique

Messagepar RAHIER 24 » 02 juin 2014, 16:58

Merci pour votre réponse, quelle suggestion proposé vous pour une réparation? Pourquoi l'aval de l'assureur?

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 02 juin 2014, 18:00

RAHIER 24 a écrit :Pourquoi l'aval de l'assureur?

Je ne suis pas expert en legislation Française mais si elle est identique aux autres pays européens, ce que je crois, la reparation d'un chassis est sujette à une reglementation et une declaration auprès de l'assureur en temps que reparation ou modification d'un organe de securité.
D'autres lecteurs plus calés que moi peuvent-ils confirmer?
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2837
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Chassis métallique

Messagepar La Taupe » 02 juin 2014, 18:14

C'est clair, voici ce que dit la loi.
Note: le fait que la cassure du chassis ne soit pas le resultat d'une collision ne change rien, la première ligne du texte dit tout.


III. - CAS DU PROPRIÉTAIRE
QUI SOUHAITE CONSERVER SON VÉHICULE

Les dispositions de l’article L. 311-1 du code de la route impliquent que tout véhicule admis à circuler doit notamment être entretenu, voire réparé de façon « à assurer » la sécurité des usagers de la route.
L’utilisation d’un véhicule non conforme sur la voie publique constitue non seulement une infraction au code de la route mais est de nature à engager la responsabilité de son propriétaire si les dysfonctionnements constatés ont participé à la réalisation de l’accident ou à l’aggravation de ses conséquences.
Outre les aspects liés à la sécurité des véhicules, un des objectifs de la procédure VEI est de permettre à l’administration de récupérer la carte grise autorisant un véhicule à circuler dés lors que ce véhicule est impropre à la circulation.
Telle est la situation dans la partie de la procédure décrite ci-dessus (cas du propriétaire qui cède son véhicule à l’assureur).
Toutefois, dans le cas où le propriétaire souhaite conserver son « bien », la seule possibilité est d’empêcher toutes les transactions sans garantie au regard de la sécurité. C’est la raison pour laquelle il est prévu une opposition au transfert de la carte grise, opposition pouvant être levée dans des conditions bien définies.
L’opposition au transfert est liée au véhicule. Par conséquent, s’il y a eu vente avant que la procédure ne soit enregistrée par la préfecture, c’est le nouveau propriétaire qui assume les conséquences de cette transaction.

III.1. Véhicule techniquement réparable
a) Obligations de l’assureur

A la suite de l’envoi de la lettre informant le propriétaire que le véhicule fait l’objet d’une procédure spécifique, l’assureur doit, au vu du refus de cession émis par le propriétaire ou en cas de non réponse dans le délai imparti de trente jours, avertir le préfet du département du lieu d’immatriculation et lui communiquer copie du premier rapport d’expertise dans le délai de trente jours (article L. 326-12 du code de la route).

b) Rôle de la préfecture

La préfecture enregistre, au vu de cette information, une opposition au transfert de la carte grise. Un changement de propriétaire dans la période qui précède l’envoi par l’entreprise d’assurances de la lettre précitée n’est pas un obstacle à l’inscription de l’opposition.
La préfecture informe le propriétaire du véhicule par lettre simple (modèle fixé à l’annexe IV) des conséquences de cette opposition, en lui précisant, d’une part, les dispositions de l’article L. 311-1 du code de la route et, d’autre part, les conditions nécessaires pour la levée de l’opposition au transfert de la carte grise (article L. 327-3 du code de la route), soit :
- s’il désire faire réparer le véhicule, la nécessité de faire appel à un expert en automobile dûment qualifié avant d’entreprendre toute réparation. Seule la présentation du rapport d’expertise attestant de l’effectivité des réparations dans les conditions définies à l’annexe II permet de lever cette opposition ;
- s’il souhaite détruire le véhicule, les obligations découlant des dispositions de l’article R. 322-9 du code de la route.
La préfecture, suivant la décision du propriétaire, soit :
- lève l’opposition au vu du rapport de l’expert établi dans les conditions définies en annexe II et attestant que :
- « les réparations touchant à la sécurité prévues dans le premier rapport ont bien été effectuées » (article L. 326-11 du code de la route) ;
- « le véhicule est en état de circuler dans des conditions normales de sécurité » (article L. 326-11 du code de la route) ;
- « le véhicule n’a pas subi de transformations notables ou de nature à modifier les caractéristiques mentionnées sur le certificat d’immatriculation » (article R. 326-9 du code de la route) ;
- procède à la destruction administrative du véhicule dés réception de la carte grise.

c) Obligations du propriétaire du véhicule

Le propriétaire qui refuse la cession à l’assureur ou qui ne répond pas dans le délai prescrit de trente jours à l’assureur, doit :
- s’il souhaite faire réparer son véhicule, faire appel à l’expert en automobile qualifié. Dans ce cas, les réparations doivent être effectuées par un professionnel ;
- s’il souhaite détruire son véhicule, informer la préfecture de son domicile en lui adressant dans les quinze jours une déclaration de destruction accompagnée de la carte grise (article R. 322-9 du code de la route)

d) Rôle de l’expert en automobile

Les obligations de l’expert découlent des dispositions de l’annexe II et conduisent à l’établissement d’un second rapport attestant que :
- « les réparations touchant à la sécurité prévues dans le premier rapport ont bien été effectuées » (article L. 326-11 du code de la route) ;
- « le véhicule est en état de circuler dans des conditions normales de sécurité » (article L. 326-11 du code de la route) ;
- « le véhicule n’a pas subi de transformations notables ou de nature à modifier les caractéristiques mentionnées sur le certificat d’immatriculation » (article R. 326-9 du code de la route).
La Taupe

lelibon
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 288
Enregistré le : 24 août 2012, 17:46
Le bolide : Plus 4
Ma région : Centre

Re: Chassis métallique

Messagepar lelibon » 02 juin 2014, 21:57

Bonsoir,
Etait-ce une fissure ou un arrachement de métal suite à choc ou contraintes ? Peut-on mesurer l'épaisseur du métal à cet endroit ?
Fallait-il faire une soudure ? Un renfort boulonné devrait mis en place pour consolider le tout.

Perso, je me mettrais pas cette affaire dans la mémoire de l'assureur et encore moins chez nos "experts" que je considère comme des ferrailleurs en cols blancs. Ils appliquent des procédures faites pour eux et non pas pour le client. Avec eux, il faut s'attendre au pire et impossible de les arrêter quand tout est lancé.

Je pense que si la réparation est faite par un bon professionnel, le risque d'avoir un agrandissement de la fissure s'annule. Néanmoins, il serait bien d'en connaitre la cause et de regarder consciencieusement tout le châssis pour éliminer toutes amorces éventuelles de rupture.
Inutile d'écrire à Malvern qui vous renvoie chez Marcassus.
Lelibon


Retourner vers « Le châssis. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité