La bonne occase

Le châssis, les freins, les supensions, tous ce qui permet de la laisser sur la route.
Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2823
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

La bonne occase

Messagepar La Taupe » 10 août 2010, 16:58

Pour ceux qui seraient tentés par l'achat d'un Morgan d'occasion mais ne sont pas trop familier avec cette auto si différente des autres voici un truc qui pourrait échapper au copain bénévole qui vous accompagne pour vous conseiller et même au garagiste qui n'est pas familier avec nos autos chéries.
Le châssis souffre énormément au niveau de la première traverse, celle qui est derrière l'embrayage. C'est la jonction entre le châssis, la joue d'aile et le pare-feu. La pluie et l'eau de ruisselement lorsqu'on lave l'auto peuvent s'immiscer entre les tôles et commencent facilement le processus de rouille à l'insut des regards indiscrets. La réparation du pare-feu ou de la joue d'aile est relativement facile et peu couteuse mais il en est tout autre pour le châssis.
A l'intérieur de l'auto, il est caché par le pare-feu et les garnitures et on ne s'aperçoit de la corrosion que lorsque celle-ci apparait à l'exterieur, sous l'aile avant, et qu'il est trop tard pour dérouiller, traiter et peindre sur une épaisseur d'acier suffisante. On s'aperçoit alors que les portes ferment mal, que la capote est avachie ou que les joints de la boiserie ont du jeu: signes que le châssis fléchit en son milieu. Très souvent, le propriétaire ne tient pas à s'engager dans les frais d'un remplacement du châssis qui sous-entend le démontage complet de l'auto. Le garagiste propose alors de réparer le chassis en soudant des cornières sur le longeron pour doubler la tôle en dentelle. En principe ce travail est réalisable si un certain nombre de précautions ont été prises. Soutenir le châssis pour le remettre d'aplomb, traiter toute la partie rouillée et la repeindre pour empêcher que la corrosion continue et dépasse la zône réparée, que l'équerre soit en Z et suive le profil complet du châssis sur une longueur dépassant largement la zône attaquée et bien sur que les soudures soient faites par un homme de l'art. C'est très rarement le cas et à moins d'avoir l'assurance que le travail a été fait correctment, je déconseille fortement l'achat d'une auto qui a subit cette réparation. Voici un exemple qui a attiré mon attention récement.
Image
Pour ceux qui ont une auto récente avec châssis galvanisé, pare-feu et joues en inox et joint silicone, le phénomène est considérablement ralenti mais cela reste un point à surveiller attentivement. Le joint n’est pas toujours parfait, la galvanisation du châssis est inévitablement enlevée par des rayures et des perçages au montage à l’usine puis elle s’abime aux frottements en roulant.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3335
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: La bonne occase

Messagepar LOU01 » 10 août 2010, 20:42

Je confirme tout ce que dis notre Taupe, au démontage de mon bolide, une grande frayeur a parcouru mon échine à la découverte de cette usine à rouille qu'est cet endroit.
Pas de dégâts irréparable pour moi mais un ami qui restaure un tourer 1973, au secours, que de la poussière, bien maquillée.....
005.JPG
Le chassis, enfin ce qu'il en reste.....
009.JPG
La cloison pare-feu, normalement, là où on voit la table, il y a de la ferraille.....
033(1).JPG
Mon chassis et sa cloison pare-feu, rouillés, certes, mais en surface seulement....
LOU01

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1372
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: La bonne occase

Messagepar CorsaRed » 06 sept. 2010, 20:19

Intéressante anecdote (on va tous plonger sous nos bagnoles pour vérifier l'absence de cornières à ce point stratégique).

J'en déduis qu'il ne faut pas acheter les yeux fermés, ni se laisser éblouir par une belle peinture.

En fait, nous savons tous que, théoriquement, il ne faut pas acheter sans mettre la voiture sur un pont (ce qui est valable pour toutes les voitures un peu anciennes).
Encore faut-il savoir "lire" ce qu'on voit. Dans ces circonstances, l'expertise d'un connaisseur est indispensable.

Astazou
Pilote de patinette
Pilote de patinette
Messages : 28
Enregistré le : 07 juin 2013, 09:52
Le bolide : 4/4 1,8 l
Ma région : Haute-Savoie

Re: La bonne occase

Messagepar Astazou » 11 juin 2013, 15:19

Les châssis sont galvanisés, maintenant.
Cela devrait, tout de même, limiter la corrosion.

Au fait, savez-vous depuis quand les châssis sont systématiquement galvanisé?

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2823
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La bonne occase

Messagepar La Taupe » 11 juin 2013, 17:16

Astazou a écrit :Les châssis sont galvanisés, maintenant.
Cela devrait, tout de même, limiter la corrosion.

Au fait, savez-vous depuis quand les châssis sont systématiquement galvanisé?


De mémoire, la fin des années 80. Ceci dit, il ne faut surtout pas croire que le galva est éternel. Il rallonge la vie du chassis de quelques années mais pas des décennies. D'autant quiinevitablement, on galvanise d'abord et on perce les trous pour passer les boulons ensuite. :lol:
La Taupe

lelibon
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 276
Enregistré le : 24 août 2012, 17:46
Le bolide : Plus 4
Ma région : Centre

Re: La bonne occase

Messagepar lelibon » 11 juin 2013, 18:44

Peut-on faire du préventif et si oui, comment le faire ?
Lelibon

Avatar de l’utilisateur
syrius
Pilote une automobile
Pilote une automobile
Messages : 134
Enregistré le : 16 sept. 2012, 17:25
Le bolide : Tourer 1972
Ma région : France
Localisation : Yvelines

Re: La bonne occase

Messagepar syrius » 11 juin 2013, 19:33

je m 'en vais mettre le tourer de 1972 sur les rampes et regarder ca de pres .

merci de l 'info

A+
Serge

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2823
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La bonne occase

Messagepar La Taupe » 11 juin 2013, 20:36

lelibon a écrit :Peut-on faire du préventif et si oui, comment le faire ?
Lelibon


Oui mais sur le galva, ce n'est pas si facile que ça. Si on remarque des points de rouille, il faut poser une couche d'aprêt pour galva avant de mettre la couche de peinture émail. La rouille s'il y en a sera dans la zone décrite plus haut, la jonction chassis/pare-feu/joue d'aile. Pour voir, il faut décoller la moquette sur le côté du pare-feu à partir du plancher et sur vingt-cinq centimètres de haut environ. Pour verifier la boiserie, il faut démonter la garniture cuir du seuil de porte et le rembourrage qu'il y a en-dessous. Ce sont des clous de tapissier sur le plancher et sur les montants de caisse pour le pare-feu.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2823
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La bonne occase

Messagepar La Taupe » 11 juin 2013, 20:43

syrius a écrit :je m 'en vais mettre le tourer de 1972 sur les rampes et regarder ca de pres .

merci de l 'info

A+
Serge


Tu es dans les années où le chassis est en acier peint avec une couche d'oxyde de plomb et une couche de laque noire plus fines que la retraite des vieux, un point c'est tout. Si c'est le chassis d'origine, je guarantis que tu peux sortir la brosse métallique, L'état dépendra surtout du climat où elle a vécu, du nombre de sorties sous la flotte et du nombre de lavages chez l'olifant bleu.
La Taupe


Retourner vers « Le châssis. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité