Serrage des roues

Le châssis, les freins, les supensions, tous ce qui permet de la laisser sur la route.
Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: Serrage des roues

Messagepar BJHUIT » 19 août 2011, 16:23

Merci.

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1403
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Serrage des roues

Messagepar CorsaRed » 22 août 2011, 01:28

La Taupe a écrit :Un point très important sur lequel il faut appuyer un peu. Le serrage des écrous Rudge au couple recommandé est extrèmement important.
Vous commencez à me foutre les foies avec vos couples de serrage.
Alors partons du principe que personne n'a de clé dynamométrique (surtout dans ces valeurs là, ça coute un bras...euh...de levier...pardon)
Admettons, comme nous l'indique Lorne, que la valeur de serrage soit de 350 N.m (donc 35,69 m.kg, comme chacun le sait).
Il nous faut donc un tube de 35,69 m que l'on emmanche sur la clé et y suspendre un poids de 1 kg à son extrémité....C'est pas pratique !
Ou alors un tube d'1 m au bout duquel lequel on pend un truc de 35,69 kg. Ben oui mais quoi?
Ou encore un tube de 2m avec un poids de 18kg (pour arrondir)....(et là, subitement, ça me parait pas énorme)

Mais pour faire simple, à quel moment j'arrête de taper sur la clé avec mon petit marteau (fourni par l'usine), pour être sûr d'avoir au moins le bon couple ????

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3376
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Serrage des roues

Messagepar LOU01 » 22 août 2011, 08:38

CorsaRed a écrit :...Mais pour faire simple, à quel moment j'arrête de taper sur la clé avec mon petit marteau (fourni par l'usine), pour être sûr d'avoir au moins le bon couple ????

Quand tu as mal au bras et quand l'écrou arrête de tourner, ...t'es au couple, ben, ouais, tu ne peux plus aller plus loin...
Comme la MMC, et comme les fabricants de roues à rayons n'écrivent rien à ce sujet, on peut supposer qu'il est juste important de bien bloquer, ensuite, tout comme le niveau d'huile que tu vérifies régulièrement, un petit coup de marteau sur les écrous (papillons ou non) de temps à autre pour vérifier qu'ils sont toujours bien serré doit suffire, le mieux tu déposes les roures, tu graisses les cannelures et tu serres au couple... :lol: ...
LOU01

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1403
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Serrage des roues

Messagepar CorsaRed » 22 août 2011, 11:00

LOU01 a écrit :Quand tu as mal au bras et quand l'écrou arrête de tourner, ...on peut supposer qu'il est juste important de bien bloquer, ...un petit coup de marteau sur les écrous ...
Ben oui, c'est ce que je fais...mais bon...

PIERRERS

Re: Serrage des roues

Messagepar PIERRERS » 22 août 2011, 11:31

CorsaRed a écrit :Vous commencez à me foutre les foies avec vos couples de serrage.


Bof tu fais comme moi ...
Tu méprises l'adversité éventuelle par un obscurantisme certain et un aveuglement volontaire ...

Comme je suis certain que je ne saurai même pas changer la roue en cas de crevaison ou de problème, je ne commence même pas à essayer de voir où est ce fameux marteau en bois.
MF m'a expliqué qu'il était dans le "coffre" sous la moquette derrière les sièges avec qq autres trucs susceptibles de servir.
Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à ouvrir le coffre ... :mrgreen:
Alors, pour ce qui est du couple ...

Je me dis que je ne crèverai pas, et si ça arrive, et bien je gèrerai à l'instant T avec une bombe anti-crevaison ou un bon camion d'assistance :? :lol:
Zen, relax, un brin de fatalisme et beaucoup de relativisme ... et tu n'auras plus les foies ;)

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2831
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Serrage des roues

Messagepar La Taupe » 22 août 2011, 15:36

Cher Corset,
Faux pas te frapper ! (ouarf! jeux de mots minable mais de circonstance). Tous les outils mentionnés sont conçus pour être dans une bande du couple de serrage adéquat. La cle de Lorne n'est pas dynamométrique, il serait ruiné sinon, sa longueur est calculée en fonction du poids d'une personne moyenne
s'appuyant sur la clé pour donner 350dNm environ. De méme, le poids du marteau alu et la longueur du manche veut que le serrage obtenu lorsque les coups
fermes d'un bras musclé normalement ne font plus tourner le papillon, soit adéquat. De même pour la clé en acier sur les écrous octogonaux.

Pas de souci, roule en paix, mon fils et que Saint Christophe soit avec toi.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3376
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Serrage des roues

Messagepar LOU01 » 22 août 2011, 20:39

La Taupe a écrit :....et que Saint Christophe soit avec toi.

Euh, dis-moi, c'est pas un pote à Saint Pierre ? ... :shock: ....
Ferais pas trop confiance... :roll: .....
LOU01

Avatar de l’utilisateur
Mario
Pilote de kart
Pilote de kart
Messages : 77
Enregistré le : 24 juin 2011, 21:06
Le bolide : 4/4 1800 ZETEC
Ma région : PICARDIE

Re: Serrage des roues

Messagepar Mario » 22 août 2011, 22:18

LOU01 a écrit :
La Taupe a écrit :....et que Saint Christophe soit avec toi.

Euh, dis-moi, c'est pas un pote à Saint Pierre ? ... :shock: ....
Ferais pas trop confiance... :roll: .....


Et , saint-Pierre çà serait pas un poisson :roll: d'avril .....un peu tôt ;)
Mario. 4/4 1800 Zetec 1998

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1403
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: Serrage des roues

Messagepar CorsaRed » 23 août 2011, 01:53

La Taupe a écrit :Tous les outils mentionnés sont conçus pour être dans une bande du couple de serrage adéquat. ... le poids du marteau alu et la longueur du manche veut que le serrage obtenu lorsque les coups fermes d'un bras musclé normalement ne font plus tourner le papillon, soit adéquat. De même pour la clé en acier sur les écrous octogonaux.
Pas de souci, roule en paix, mon fils et que Saint Christophe soit avec toi.
Bon ben je continue comme je le fais depuis que j'ai la voiture, alors ?!
Ceci dit...quand même...juste pour savoir...j'aimerais bien coller une clé dynamométrique sur les écrous...juste pour voir à combien ils sont...

Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: Serrage des roues

Messagepar BJHUIT » 23 août 2011, 09:47

Calmos corsa avec ton boulon de roue. Tu es en train de te rendre malade avec ce truc et ça me fait de la peine.
Si tu veux je peux t’organiser des cours du soir de desserrage/ serrage avec le petit marteau. 15 heures de cours en double commande avec les yeux bandés devraient te permettre d’obtenir une bonne maîtrise de la chose. Le tout suivi d’un stage commando pour initiation à la crevaison par temps de pluie, la nuit, dans un virage, sur terrain en pente et boueux, le tout dans un quartier hard du neuf trois.

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3376
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Serrage des roues

Messagepar LOU01 » 23 août 2011, 13:13

BJHUIT a écrit :... Le tout suivi d’un stage commando pour initiation à la crevaison par temps de pluie, la nuit, dans un virage, sur terrain en pente et boueux, le tout dans un quartier hard du neuf trois.

Punaise, y'a des masos ici...

La dernière panne de Mog que j'ai vu, c'était de jour, sous le soleil, sur un terrain en pente mais sans vrai bas côté, pas boueux mais bien casse-gueule, sur une petite deux voies super chargée en circulation ce jour-là....tu te souviens Le Canut, on cherchait ta panne...après avoir déposé le porte-bagages, la roue de secours pour voir du côté du réservoir qui sonnait bien creux, après être aller cherché un gallon de fuel, après en avoir jeté dans le systéme d'alimentation, nous eumes la satisfaction d'avoir trouvé la panne, l'essence n'arrivait pas jusque sous le capot....enfoiré de relais.... :evil: ...mais, bon on n'était pas trempé, on n'avait pas besoin de lampe de poche (m'fait penser qu'il serait bien que j'en mette une dans le char), et puis la Suisse c'est pas encore le neuf trois... :mrgreen: ...
LOU01

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1638
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Serrage des roues

Messagepar Le Canut » 23 août 2011, 14:41

LOU01 a écrit :La dernière panne de Mog que j'ai vu, c'était de jour, sous le soleil, sur un terrain en pente mais sans vrai bas côté, pas boueux mais bien casse-gueule, sur une petite deux voies super chargée en circulation ce jour-là....tu te souviens Le Canut, on cherchait ta panne...après avoir déposé le porte-bagages, la roue de secours pour voir du côté du réservoir qui sonnait bien creux, après être aller cherché un gallon de fuel, après en avoir jeté dans le systéme d'alimentation, nous eumes la satisfaction d'avoir trouvé la panne, l'essence n'arrivait pas jusque sous le capot....enfoiré de relais.... :evil: ...mais, bon on n'était pas trempé, on n'avait pas besoin de lampe de poche (m'fait penser qu'il serait bien que j'en mette une dans le char), et puis la Suisse c'est pas encore le neuf trois... :mrgreen: ...

Tu parles si je m'en souviens. :(
Mais on ne mis reprendra plus : depuis, j'ai toujours -entre autre- un relais d'avance dans ma caisse à outils si pratique sous la roue de secours ;)

Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2633
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Re: Serrage des roues

Messagepar Toto » 23 août 2011, 14:52

Le Canut a écrit :Mais on ne mis reprendra plus : depuis, j'ai toujours -entre autre- un relais d'avance dans ma caisse à outils si pratique sous la roue de secours ;)


J'avais bien suivi à l'époque vos périgrinations et j'ai complété le kit de survie : j'ai un relais .... et châteaux, le guide dans la portière droite et le n° de téléphone du garage Bobin dans la portière droite.
Gentleman-Driver

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2831
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Serrage des roues

Messagepar La Taupe » 23 août 2011, 15:09

Lou01 a écrit : après être aller cherché un gallon de fuel....

Point important, il est bon que tu ais précisé que le jus de jungle doit imperativement être en Gallons dans un Morgan, tout remplissage pratiqué à l'aide de mesures métriques exacerbe sa subjectivité et risque de la faire tousser, voir l'empêcher de demarrer.

Lou01 a écrit : .... après en avoir jeté dans le systéme d'alimentation,

Ca par contre, ce n'est pas recommandé. Le Morgan n'apprécie pas la brutalité, il vaut mieux déposer la naphte avec délicatesse avec une petite cuiller, en levant le petit doigt, par exemple et en disant: "Oeuf corse, the British way, my dear, with a cloud of milk if you please".
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1638
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Serrage des roues

Messagepar Le Canut » 23 août 2011, 15:24

La Taupe a écrit :
Lou01 a écrit : .... après en avoir jeté dans le systéme d'alimentation,

Ca par contre, ce n'est pas recommandé. Le Morgan n'apprécie pas la brutalité, il vaut mieux déposer la naphte avec délicatesse avec une petite cuiller, en levant le petit doigt, par exemple et en disant: "Oeuf corse, the British way, my dear, with a cloud of milk if you please".

Je dois bien avouer que sur ce coup là, on a été un peu.... léger n'est pas vraiment le bon terme.

Disons, direct. Nous avons été un peu direct dans le versement du précieux liquide. Il faut dire qu'à peine à 1 Km du but, c'était trop c**.

Il faut croire que cela a du la vexer car elle a jamais voulu repartir de son bas côté. Pas la moindre étincelle de vie, pas le plus petit hoquet.

Par contre, une fois juchée sur son camion, alors là, elle était fière comme un bar tabac


Retourner vers « Le châssis. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité