Remise en route d'une sportive de 90 ans

Le reste de la production mondiale automobile.
Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 11 janv. 2014, 22:32

Bonsoir à tous,

Mon goût pour les vieilles mécaniques étant connu tant par mon milieu professionnel que privé, j'ai été contacté durant la semaine pour aller au chevet de la belle ci-dessous dont le moteur était bloqué:

Image

Image

Cette Amilcar de 1923 a été complètement refaite en 2004 mais depuis 4 ou 5 ans elle ne tourne plus, et depuis l'automne il est impossible de tourner le moteur à la manivelle.

Le constat est bien là lorsque j'arrive: impossible de faire tourner le moteur même en 4ième, sauf une infime rotation de qq degrés sur l'arbre de commande de la magnéto.
Après plusieurs tentatives avant-arrière je donne une pichenette de 3 en 1 et très rapidement le moteur se débloque. Une giclée d'huile dans les cylindres devrait éviter une rechute à court terme.

Phase suivante, je poursuis mes investigations au niveau de la distribution pour vérifier que les soupapes ferment bien, j'ai bien un jeu sur tous les poussoirs sauf un en faisant tourner le moteur.

J'ai donc prévu pour la prochaine étape de procéder au réglage des soupapes, et là je commence à buter, quelqu'un a-t-il un manuel d'atelier sur ce type de moteur (mes interlocuteurs n'ont pas pu me donner le type exacte de la voiture), est-ce qu'on le règle comme un 4 cylindre plus récent, quels sont les jeux à l'échappement et à l'admission (Mettre le cylindre 1 en bascule, et régler les 2 culbuteurs du cylindre 4, etc ), il n'y a pas de traces d'oxydation au niveau des soupapes dans les cylindres (vive les moteurs latéraux), ni même ailleurs.

Voici des photos du moteur:

Image

Image

Image

L'étape d'après sera le réglage de la magnéto qui a été refaite cet été, et là même problème quid du réglage d'une magnéto sur ce type de moteur ou trouver une procédure avec des valeurs de réglage?

C'est une magnéto RB, d'ailleurs est-elle branchée correctement?

Image

Avant un éventuel test de mise en route, une vidange sera bien sur effectuée et le carbu a été nettoyé cet été m'a-t-on dit.

D'autres précautions avant de démarrer cette merveille, du style rodage de soupape...?

Si vous avez des infos elles seront les bienvenues.

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 12 janv. 2014, 01:18

D'abord, aller sur le site du Cercle Pegase Amilcar, accessible à tous et lire la technique pour le modèle et le guide technique qui renseigne sur tous les details du moteur licence Moyet qui equipe toutes les autos sauf les 6 et 8 cylindres.
D'abord le modèle, l'auto est un CS bien qu'il ait été modifié avec une culasse de GGSs en alu (c'est une réplique du club) et une carrosserie et un radiateur aussi de CGSs. A ce que je vois des photos qui sont un peu petites et pas toujours sous l'angle que je voudrais, le bloc reste un bloc de CS et la lubrification est donc par barbotage. Même si tu as degommé le moteur et que tu es sur qu'il tourne librement, cela ne m'empecherai pas de mettre une tasse à café de Redex et d'attendre une semaine pour être plus sûr que les segments sont libres.
Le jeu aux soupapes est de 15/100 admission et 20/100 échappement. Une attention particulière pour celle qui n'a pas de jeu. Il faut 3 clés de 12 dont au moins une fine pour règler. Une pour tenir le poussoir, une pour tenir l'écrou de réglage et la dernière pour serrer le contre-écrou. Une torche pour voir ce qu'on fait, des mains de fée car il n'y pas beaucoup de place et une patience d'ange .
Ta méthode de calage est la bonne, le cylindre 1 est le plus avant et l'ordre d'allumage est le classique 1-3-4-2.
Ne met pas l'auto en prise et l'avancer et la reculer, mauvais, on ne sait pas si c'est le pont la boite ou l'embrayage qui bloque. Au point mort et manicraque, on sent mieux ce qui se passe. Comment as-tu réussi à la mettre en 4eme ? ce modèle n'en a que 3.
Sur une auto qui n'a pas tourné depuis si longtemps, je serais tenté de mettre le cylindre 1 au PMH, de mettre un filet de peinture blanche sur le coupleur Simms (les deux brides et le flector en caoutchouc pour reperer le calage et de degager la magneto suffisament pour la faire tourner toute seule et etre sûr qu'elle est libre. Deuxio je re-nettoyerai le carbu s'il y a eu de l'essence dedans depuis des mois.
Jeu aux bougies: 60/100
Enfin, avant de remonter les bougies, et après la vidange, faire tourner le moteur à la manicraque une cinquantaine de fois pour amorcer le barbotage et huiler l'arbre à came et la distribution.
Ne fais pas ce que tu as fait. Montes les bougies sur leur fils et posent les sur une pièce à la masse. On abime le condensateur de la magneto en la faisant tourner sans provoquer d'étincelle. Ou bien assure toi que le contact au tableau de bord est sur masse.
Si tu as le moindre doute sur cette dernière qui est par pignon (pas de chaine) n'hésites pas à demonter la dynamo (trois écrous). On voit alors le pignon d'arbre à cames et on peut verifier que les dents vont bien.
Dernier conseil: Avant le tenter le demarrage, faire signer une décharge par le proprio comme quoi si le moulin explose en moins de 45 minutes, tu n'y es pour rien. Bonne chance et tiens nous au courant.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3432
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar LOU01 » 12 janv. 2014, 08:36

Coup de bol, un spécialiste était au comptoir pour répondre à 1h18 du matin, s'il vous plait, c'est pas du service ça, hein, alors, quoi, non mais.... :D ...
Barman, un café bien chaud et deux croissants.....comment y'a pas de croissants ?... :shock: ...
LOU01

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 12 janv. 2014, 09:30

Merci La Taupe pour toutes ces infos.

J'ai découvert le site Pégase après avoir envoyé le post, je vais le consulter soigneusement; la première visite m'avait fait penser que j'étais bien en présence d'un CS.

Quand tu parles de Redex il s'agit d'un dégrippant ou d'un nettoyant moteur...?

Je vais en mettre avant de travailler sur la distribution, et il risque de se passer un certain temps avant la mise route puisqu'il faut caler l'allumage (et je n'ai pas que ça à faire durant le week-end et l'Amilcar n'est pas dans mon garage).
Concernant la magnéto, le contact était coupé, le câble d'alimentation en 6 V était débranché, je vérifierai si le contact est à la masse, sinon je débranche la batterie
D'ailleurs concernant la distribution, compte tenu de la place disponible autour de la voiture à gauche (d'où les difficultés à faire des photos) j'avais penser tomber le carbu, Mauvaise idée?
Avant de passer une vitesse ça ne voulait pas bouger à la manivelle, concernant les 4 vitesses c'est le fils de la maison qui m'a dit qu'il y en avait 4 (avec la M-A peut-être), celle que l'on a passé est celle qui est le plus à gauche et vers l'arrière.

J'ai les photos de la réfection de la voiture, elle a été totalement démontée, et vérifiées en particulier au niveau de la transmission, l'arbre est neuf.

A suivre...et merci encore.

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 12 janv. 2014, 17:02

Bonsoir La Taupe, suite à tes infos je suis en pleine réflexion:

4HP a écrit :le câble d'alimentation en 6 V était débranché
C'est le fil qui se connecte à l'avant de la magnéto

Image

C.....rie de ma part, après examen d'une notice RB il s'agit d'une borne de masse, mais laquelle?
Celle du rupteur, du condo (je n'en vois pas l'intérêt) ou de l'induit?
ou est-ce une masse supplémentaire qui permet d'arrêter le moteur par "mise à la masse"
La Taupe a écrit :Ou bien assure toi que le contact au tableau de bord est sur masse?


Image

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 12 janv. 2014, 18:20

Et oui, mais tu n'es pas le premier. Ce fil va au rupteur et l'empêche de provoquer l'étincelle entre les vis platinées. Il va à un interrupteur au tableau de bord puis à la masse sur le châssis. Lorsqu'on veut démarrer le moteur, on laisse l'interrupteur ouvert et la magnéto produit les étincelles. Lorsqu'on veut arrêter le moteur, on ferme l'interrupteur, ce qui met la magneto à la masse. Il n'y a pas d'autre moyen d'arrêter le moteur sur une ancienne à part de la forcer à caler en serrant le frein et en lachant l'embrayage.
Autre chose, le capuchins de fils de bougies. verifie s'il sont du type antiparasité ou non. Sur une magnéto pas d'antiparasitage, on soude le fil sur une patte en laiton et on visse directement sur la bougie.
C'est au poil, on entend la radio craqueler dans l'auto du gars à côté de toi au feu rouge et se demander ce qui se passe.
Pour la boite, certaines autos sont modifies avec un boite 4 vitesses des modèles plus récents mais c'est très rare. A gauche en bas, c'est la première, en haut à droite la seconde, en bas à droite la 3eme et en haut à gauche la MA.
Tomber le carbu n'est pas une mauvaise idée. Le banjo, deux écrous, la tringlerie et le cable de starter= 5 minutes et cela donne beaucoup plus de place pour les poussoirs. Et comme il faut le nettoyer, c'est plus facile sur un établi aussi.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 12 janv. 2014, 19:56

LOU01 a écrit :Coup de bol, un spécialiste était au comptoir pour répondre à 1h18 du matin, s'il vous plait, c'est pas du service ça, hein, alors, quoi, non mais.... :D ...
Barman, un café bien chaud et deux croissants.....comment y'a pas de croissants ?... :shock: ...


On l'a dit maintes fois, le Bar ne recule devant aucun......... ;)
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 12 janv. 2014, 21:28

La Taupe a écrit :
LOU01 a écrit :Coup de bol, un spécialiste était au comptoir pour répondre à 1h18 du matin, s'il vous plait, c'est pas du service ça, hein, alors, quoi, non mais.... :D ...
Barman, un café bien chaud et deux croissants.....comment y'a pas de croissants ?... :shock: ...


On l'a dit maintes fois, le Bar ne recule devant aucun......... ;)


..... et le bar est ouvert 24h/24, je dois dire que la célérité de la réponse m'a surpris.

Pour en revenir à la magnéto, tout s'est éclairé cet A-M lors d'une pose dans la recherche de la panne de fonctionnement de code gauche sur ma Spit (Lucas prince des ténèbres), quand pour mettre à jour mes connaissances j'ai lu une page sur le fonctionnement des magnétos, décrites comme très proche d'un volant magnétique, et là tous les morceaux du puzzle se sont assemblés avec évidence. Et oui avec ma Griffon de 125 cc est équipée d'un volant magnétique et je la fais caler pour l'arrêter, bon c'est plus facile qu'avec un 1000 cc, et la pose d'un bouton poussoir pour mise à la masse de l'allumage fait parties des améliorations qui circulent sur la toile.
La Taupe, je pense que je n'ai pas fini de te poser des questions au sujet de cette Amilcar. Expérience passionnante. Elle n'aurait pas dépareillé au Vintage Revival.

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 13 janv. 2014, 17:49

En effet, Volant magnétique = forme primitive de magneto. Les deux sont des generateurs de courant de haute tension par le principe de la rotation d'un bobinage en cuivre dans un champ magnétique (aimant)
Dans les deux cas, une fois que l'appareil a amorcé il produit du jus tant qu'il tourne. Pour tester une magneto, on la tient dans unn étau, on branche les bougies et on les tient contre le corps de la magneto ou l'étau qui sont la masse. On fait bien attention de faire tourner la magneto dans le sens de la fleche qui est sur le corps ou sur un des capots en laiton des huileurs. Ne pas faire tourner une magneto a l'envers, ça l'esquinte. On fait tourner à la main, d'un coup sec en partant d'un point où on sent la resistance magnétique et sur un demi tour. On doit voir la bougie correspondente claque d'une belle étincelle bleue et bruyante. On a pris la precaution de mettre un gant de cuir épais pour tenir la bougie. La tension est d'entre 18000 et 25 000 volts selon l'état et si ce sont tes petits nougats qui servent de masse, tu t'en rappelles pendant une bonne semaine.
Pour la Griffon, un fil qui met le rupteur à la masse par un petit bouton-poussoir sur le guidon est bien pratique s'il n'y a pas de décompresseur sur la culasse.
T'inquiètes mais on arrivera surement au bout de mes connaissances assez vite.
Si tu vidanges l'Amicar, n'oublie pas de vidanger la boite et la cloche d'embrayage en meme temps. Tout ces appareils baignent dans la même huile et c'est le volant moteur qui sert de pompe à huile par un système unique et ingénieux. L'embrayage est à double disque à bain d'huile. Quand on remplit le carter, il faut être patient car cela met longtemps à remplir l'embrayage et on verifie que tout est plein en surveillant le niveau dans la boite par le bouchon qui est dessus.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 14 janv. 2014, 22:22

La Taupe a écrit :Pour la Griffon, un fil qui met le rupteur à la masse par un petit bouton-poussoir sur le guidon est bien pratique s'il n'y a pas de décompresseur sur la culasse.

C'est un 2 temps et donc proche du moulin à café donc pas de décompresseur, mais je préfère caler gentiment le moteur en 2nde (sans embrayer comme un sauvage) plutôt que de faire un trou dans le carter du volant magnétique.

La Taupe a écrit :T'inquiètes mais on arrivera surement au bout de mes connaissances assez vite.

Quelque chose me dit qu'il y a encore de la marge. ;)
La preuve:
La Taupe a écrit :Si tu vidanges l'Amilcar, n'oublie pas de vidanger la boite et la cloche d'embrayage en même temps......


En tout cas j'apprends énormément de choses et je trouve ça fantastique!
Merci La Taupe.

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 15 janv. 2014, 11:13

4HP a écrit :C'est un 2 temps et donc proche du moulin à café donc pas de décompresseur, mais je préfère caler gentiment le moteur en 2nde (sans embrayer comme un sauvage) plutôt que de faire un trou dans le carter du volant magnétique.

Certains deux temps, ont une petite soupape commandée par un cable au guidon pour décompresser au demarrage et pour arrêter le moteur. Le plus connu est.......Motobécane.
Je ne peux pas croire qu'il n'y avait pas une méthode mécanique pour arrêter la Griffon. Tu as déja le trou qui permet de passer le fil de bougie. Je dis ça mais si tu n'as pas de problem pour la caler....
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 15 janv. 2014, 22:30

La Taupe a écrit :Tu as déja le trou qui permet de passer le fil de bougie


Certes, mais il est dirigé vers le bas et le passe fil est ajusté au diamètre du fil de bougie, et comme je n'ai pas trop envie de faire entrer de l'humidité....

Le manuel d'époque précise: pour arrêter fermer complètement les gaz.
Dans mon cas ça ne marche pas, peut-être un câble d'accélérateur trop tendu, tous les possesseurs de 125 Peugeot 2 temps la font caler pour l'arrêter. Sauf peut-être qq puristes qui ont monté un système par mise à la masse.

Avatar de l’utilisateur
STAMPE
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 729
Enregistré le : 23 juin 2010, 18:17
Le bolide : stampe
Ma région : 91

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar STAMPE » 16 janv. 2014, 16:26

Peut être que même essence fermée ton carbu est encore alimenté par une petite fuite qui suffit au ralenti. J'ai le problème sur mon Stampe depuis des années et nous n'avons jamais trouvé la solution bien que nous coupions l'arrivée d'essence et que l'étouffoir soit tiré, la seule solution pour couper le moteur est de couper les magnétos.

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar 4HP » 18 janv. 2014, 22:50

Bonsoir à tous, bonsoir La Taupe;

Cet après-midi 2nde intervention sur l'Amilcar.

Après avoir remis les fils de bougies sur les bougies, elles-mêmes posées sur la culasse, j'ai creusé plusieurs choses:
- c'est bien une boite 3
- il n'y pas pas de position "masse" sur le commutateur du tableau de bord qui ne sert que pour les feux (position, code,route, arrêt), sans doute l'interrupteur à clé situé juste au dessus de l'axe du volant joue-t-il ce rôle?
- le moteur tourne très librement à la manivelle
- au PM la voiture se bouge sans difficulté

Image

Côté distribution, le fait d'enlever le carbu dégage bien les choses. ça m'a permis de vérifier que toutes les soupapes avaient du jeux au balancement du cylindre complémentaire; et c'est une très bonne chose.
L'ensemble est encore très bien huilé.
Par contre le jeux me parait au-dessus des spécifications de l'ordre de 5/100emes à 1/10eme, mais sans schéma (et le site Pégase ne m'a pas permis de résoudre mon problème) ni pipe d'admission qui te guide vers les soupapes, j'ai hésité pour savoir quelles étaient les soupapes d'admission et celles d'échappement :oops:
Je pencherais (en partant du cylindre 1) pour: echap-admission, admission-échappement, echap-admission, admission-échappement, est-ce ça?
le fait d'avoir plus de jeu est-il vraiment un problème sur ces moteurs? sinon je laisse tel quel.

Dernière info la CS a dû faire entre 50 et 100Km après sa réfection, elle est tombée en panne au cours d'une des premières sorties et est restée au garage ensuite.
Cause de la panne inconnue.
donc avant démarrage; il y aura en plus de la vérif de la magnéto, de la vidange, un graissage complet et avant toute sortie une révision des freins.
Je vais proposer aux propriétaires de poser un filtre à essence, il n'y en a pas, bizarre après une réfection récente.

A+

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Remise en route d'une sportive de 90 ans

Messagepar La Taupe » 19 janv. 2014, 12:06

Les collecteurs sont dans le bloc, il n'y a pas de pipes comme sur les moteurs modernes.
Tu as bon dans l'ordre des soupapes. Le jeu est de 15/100emes admission et 20/100emes echappement. Mais le jeu n'est pas important pour le moment, ce n'est pas ça qui arrête un moulin. Du moment que ça monte et que ça descend librement, tout va bien. Puisqu'il a tourné, on va supposer que le calage de l'arbre à came est bon aussi.
Je te suggère de te pencher vers les pannes les plus probables: essence et allumage.
Commence par l'allumage: Le bouton de masse de la magneto est celui qui est en dessous à droite de l'amperemetre, tout seul derrière le Volant. Verifie quand meme en regardant où ou va le fil. Tirer le bouton pour avoir du jus aux bougies, pousser pour mettre la magneto à la masse. Verifie avec un ohmmetre si tu en as un. Quelqu'un tient les bougies sur unne masse franche (acier nu sur le bloc ou le chassis) pendant que l'autre tourne vigoureusement la manicraque. L'etincelle doit être bleue et nette. A ce stade, tu peux ouvrir l'essence, noyer le carbu, retarder l'allumage à fond et essayer de le lancer.
S'il ne donne aucun signe de vie:
Vidanger le reservoir d'essence. Si l'essence stagne depuis des mois dans le reservoir, elle est foutue. Regarder ensuite le fond du reservoir pour voir s'il est plein de merde ou propre.
Demonter le tuyau qui va au carbu et souffler dedans. Le filtre est sur la cuve du carbu, si tu démonte le banjo, la grosse vis en bronze qui le tient sur la cuve de carbu a un petit filtre cylindrique en laiton devant le trou qui laisse passer l'essence. Nettoyer la cuve et le pointeau, s'assurer que le flotteur n'est pas percé, . Puis demonter le carbu complètement, nettoyer partout la gomme et sortir la buse principale et la buse de ralenti. S'assurer que les trous sont libres et propres. Attention, ne pas forcer avec des outils sur les trous. Fil de fer doux ou aiguille à coudre la plus fine possible.
Remonter le tout et faire tourner le moteur sans allumage mais accelerateur au plancher. Demonter une bougie pour voir si elle est mouillée. Si oui, tenter le demarrage, sinon continuer à nettoyer et deboucher tout.....
La Taupe


Retourner vers « ___Les autres machines. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité