La biscotte beurrée

Recettes, diverses et variées...
Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2830
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La biscotte beurrée

Messagepar La Taupe » 14 mars 2011, 15:26

Le Canut a écrit :Mais comment vous faîte pour beurrer vos biscottes ?
Depuis ce matin, je tente l'opération avec persévérance, mais sans aucun succès. J'ai déjà dévalisé tous les super-marchés du coin sans l'ombre d'un résultat quelconque : pas une seule biscotte beurrée mais un monceau de miettes de biscotte dans la cuisine et quelques livres de beurre sur les mains :oops:

Ne jamais acheter ses biscottes dans les grandes surfaces, c'est de la biscotte industrielle d'importation, en général de Transsylvanie ou d'Uzbekistan faites avec du blé de Mongolie meulé au marteau-pilon par des prisonniers en Sibérie. En plus, elles sont livrées congelées et reconditionnées au micro-ondes. Ce procédé a un effet néfaste sur les liaisons des molécules amino-phosphates et gluco-amidonnées qui se délitent en strates polygoniques en présence de lipides saturés, un des constituants du beurre.
On achète de la biscotte traditionnelle "Le Mont St Michel" chez son Boulanger-Charcutier- Quincallier.
Je dis ça mais peut-être qu'il faut aussi sortir le beurre du frigo quelques heures avant la tentative. :lol: :lol:
Je ne sais pas, je n'en suis qu'aux éssais preliminaires dynamiques, je passerai aux problèmes de résistance des matériaux après car nous avons un autre problème à resoudre en corollaire du premier: Pourquoi la biscotte casse quand on veut mettre du beurre dessus alors qu'elle ne casse pas quand elle tombe par-terre sur la face beurrée, le beurrre présente-t-il un coefficient d'amortissement où une tension de surface suffisante ? Pourrait-il nous servir comme anti-shimmy sur les coulisses?
Un des grands mystères de la physique contemporaine qui a baffoué jusqu'ici les meilleurs chercheurs et que nous nous devons de résoudre.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: La biscotte beurrée

Messagepar BJHUIT » 14 mars 2011, 16:34

La Taupe a écrit :Pourquoi la biscotte casse quand on veut mettre du beurre dessus

Extension de la Loi de base de Muller sur les biscottes
Toute tentative pour garder une biscotte en N éléments provoquera la division de la dite biscotte en N+1 éléments.

Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: La biscotte beurrée

Messagepar BJHUIT » 14 mars 2011, 16:40

La Taupe a écrit :Je l'ai placée beurre sur le dessus et parfaitement horizontale au niveau à bulle avant le déclenchemnt de la chute


Si une tartine tombe du côté beurré , c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.
C’est les matraques qui tombent aussi toujours du côté du Beur.

Et puis faudrait savoir, on parle de tartine ou de biscotte, c'est pas du tout les mêmes études. On se disperse, c'est pas bon.

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2830
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La biscotte beurrée

Messagepar La Taupe » 14 mars 2011, 17:18

BJHUIT a écrit :Et puis faudrait savoir, on parle de tartine ou de biscotte, c'est pas du tout les mêmes études. On se disperse, c'est pas bon.


Cela me peine d'avoir à t'annoncer que c'est toi le coupable. J'ai repris le fil de ce poste dont le titre est bien La Biscotte Beurrée mais c'est toi qui par un message du Dimanche 13 Mars à 16.55, amène la confusion en introduisant une notion de tartine dans ton experimentation, puis Toto qui vient y ajouter en décidant de faire du pain grillé. Nous risquons de faire sombrer le Bar dans le ridicule si nous traitons plus avant de ce sujet avec un tel amateurisme.
En dépit de cela, nous venons de faire un pas de géant car les résultats sont identiques dans tous les tests, biscotte, pain frais et pain grillé. Je passe chez le boulanger demain pour tester avec un blinis rond et mou, nous pourrons alors écarter la thèse qui voudrait que le pain soit la cause du retournement. Le beurrre a-t-il des propriétés electro-magnétiques insoupçonnées, la force de Coriolis nous joue-t-elle des tours, est-ce qu'une tartine se retourne dans le même sens dans l'hémisphère Sud...autant de terres inexplorées, ça devient passionnant.
La Taupe

lebeka
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 545
Enregistré le : 13 nov. 2010, 07:45
Ma région : Europe de l'ouest

Re: La biscotte beurrée

Messagepar lebeka » 14 mars 2011, 17:46

prudence ,messieurs, prudence, le beurre est dangereux ,ça glisse sur le linoléum de la cuisine, avez vous pensé à la terrible fracture du barreau de chaise,quand la dite chaise glisse sur le beurre répandu sur le sol ;et je vous assure ,il est illusoire d' utiliser 2 biscottes beurrées comme attelle ,ça s'emiette ,et comme le souligne Marlon ,avec le beurre laisse aller, c'est une valse, à moins que ce soit un tango,je sais plus; bref le beurre est tres traitre!!!!!!!!!!!
A l'ouest de l'Europe de l'ouest

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1391
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: La biscotte beurrée

Messagepar CorsaRed » 14 mars 2011, 20:00

Malgré de nombreux messages, une question reste sans réponse. Comment beurrer sa biscotte sans la casser?

De nombreuses recherches, sur internet, dans les bibliothèques, et surtout dans les bars parisiens et de l'Ile de France, m'ont permis de nouer plusieurs contacts.
Je viens de recevoir un mail du professeur Dumitru Goldesh-Benoit de l'université d'Altanboulag en Mongolie.
Cet homme de science me propose de me faire partager ses 30 ans de recherches. Il conseille d'empiler trois biscottes, et de beurrer celle du haut. Il m'affirme même que, dans ce séduisant montage, le beurre peut être directement sorti du frigidaire.
Suite à une cruelle restriction budgétaire, je ne peux malheureusement pas me procurer le matériel nécessaire à l'expérience, et notamment les biscottes.
S'il reste des crédits à l'un de vous, et s'il a 48h de libre, pourrait-il faire l'expérience et nous en donner les résultats?

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2830
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: La biscotte beurrée

Messagepar La Taupe » 14 mars 2011, 20:17

J'avais entendu une émission du professeur Stephen Hawkins sur france Culture où il recommandait l'empilage de 2 biscottes. Mes tests personnels s'étaient revelés très decevants. Naivement, j'ai tenté la recommandation mongole suite à ton poste.
J'en suis à la 27ème biscotte, toutes cassées. C'est un paquet de 32, que dois-je faire? Essayer la quadruple superposition? c'est gonflé, j'oses pas.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1633
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: La biscotte beurrée

Messagepar Le Canut » 14 mars 2011, 20:42

CorsaRed a écrit :... Il conseille d'empiler trois biscottes, et de beurrer celle du haut.

En ces temps de disette budgétaire, je trouve qu'utiliser 3 biscottes pour n'en beurrer qu'une est un gaspillage qu'on ne saurait plus longtemps accepter.

Pour lutter contre la concurrence mondiale, en particulier contre les hordes de chinois qui inondent le monde des leurs produits, il faut rapidement nommer une commission d'étude pour mettre en place un grand plan "Biscotte", comme on a eu le plan Calcul, pour améliorer la productivité française dans ce domaine essentiel de la compétitivité de notre grand pays. Il en va de notre balance commerciale, diable !

Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: La biscotte beurrée

Messagepar BJHUIT » 14 mars 2011, 20:47

La Taupe a écrit :Essayer la quadruple superposition? c'est gonflé, j'oses pas.

Qui ose gagne, vas y, c'est ça l'aventure, faut vivre dangereusement. On est tous avec toi.

CorsaRed a écrit :Il conseille d'empiler trois biscottes, et de beurrer celle du haut.

Exact. Testé et approuvé.

Avatar de l’utilisateur
BJHUIT
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 805
Enregistré le : 12 mai 2010, 18:23
Le bolide : Roadster
Ma région : Bonneval

Re: La biscotte beurrée

Messagepar BJHUIT » 14 mars 2011, 20:52

Le Canut a écrit : il faut rapidement nommer une commission d'étude pour mettre en place un grand plan "Biscotte", comme on a eu le plan Calcul


Ouais, un accélérateur de biscotte, personne en a un.

Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2618
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Re: La biscotte beurrée

Messagepar Toto » 14 mars 2011, 21:37

Eugénie Clarice Guérin a déposé le brevet "de la façon de beurrer les biscottes" en juin 1952. Disponible sur http/www.petitdejeunerbiscotte.com
Vous y apprendrez comment le faire. Je résume, mettez deux biscottes l'une sur l'autre, si vous les cassez, ce n'est pas grave, elles feront des petits. Il vous reste à prévoir les petits déjeuners à l'avance !!!
Gentleman-Driver

Avatar de l’utilisateur
CorsaRed
Modérateur
Messages : 1391
Enregistré le : 25 mars 2010, 01:37
Le bolide : +4 1994

Re: La biscotte beurrée

Messagepar CorsaRed » 14 mars 2011, 23:33

Clint a écrit :....centre de gravite....polygone de sustentation....
Je profite de cette occasion, puisqu'on en parle, pour affirmer haut et fort, et quoiqu'il m'en coute, que je suis résolument, absolument, fermement CONTRE le polygone de sustentation, source de plus de désagréments que d'avantages.

J'invite ceux, nombreux je n'en doute pas, mû par une sensibilité semblable à la mienne, à me rejoindre dans un mouvement de gens de bons sens, prêts à se battre contre les idées toutes faites et le prêt-à-consommer, afin que nous menions le combat qui aboutira, à terme, à la suppression totale du polygone de sustentation, et déjà dans un premier temps, à l'agrandissement significatif de sa surface.


En revanche, le centre de gravité ne me pose aucun problème.


Retourner vers « La cambuse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité