Fresne de Normandie de 47 ans

Le châssis en bois, ....enfin, quoi, la carrosserie !
Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar 4HP » 24 févr. 2013, 15:12

De l'intérêt des jours où on reste au chaud, on replonge dans les vieux sujets et on parfait sa connaissance.

La Taupe a écrit :De 1910 à 1970 environ, Morgan a utilisé un bois séché à l'air pendant au moins 10 ans.


Du coup je me dis que j'aurais dû acheter du frêne il y a 10 ans en prévision d'une hypothétique restauration (ça en fait des Si).

Est-il bien réaliste de ne penser changer qu'un morceau malade, la coupe à mi bois rendant la chose plus aisée sur le papier?

Et finalement, que valent les wooden frame de Harpers ( http://www.harpersmorgan.co.uk/index.htm ), si quelqu'un a l'expérience?

A bientôt.

4HP

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1260
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar hbr5 » 24 févr. 2013, 18:03

Chez moi , il fait soleil , le thermomètre indique un petit 1°, il fait un vent du nord vers les 80kmh et on se les gèle a tel point que même ma chienne refuse de sortir , faut dire que c'est un chien du désert quasi sans poil qui m'enguelerait presque de l'avoir fait immigrer dans nos terres glaciales . Demain je vais passer la journée dehors , plein vent et immobile ou quasi , alors aujourd'hui je reste devant la cheminée , je ne vais pas au garage , je ne sors pas , rien , je ne fais rien , j'emmagasine la chaleur .

Tout ça pour dire que je viens de lire ce post ancien avec un plaisir certain .

En matière de bois j'ignorais que les bois étaient chez Morgan ,depuis les années 70 , étuvés . C'est un processus terrible question qualité . la recherche du dernier petit sou a conduit a cette abérration ..... ce n'est pas spécial a Morgan mais cela ne fait que conforter mes idées de déclin général des qualités depuis lesdites années , et me conforte dans mon amour du Vieux .

Dans le temps , on coupait les arbres en hiver , la meilleure période étant "lune vieille de janvier" pour les débiter et les positionner au séchage . En hiver les bois sont trés peu chargés en seve , d'une part le séchage se fait mieux , d'autre part les attaques d'insectes ou de champignon sont beaucoup moins à redouter . Aujourd'hui on abat n 'importe quand, de preference quand il fait beau l'été , et on passe au four .... d'un peu plus avec les feuilles . Cela donne des bois qui ne resistent à rien mais que la technique moderne s'évertue a proteger par des produits aussi divers que variés , fongicides , peintures aux propriétés essetraordinaires surtout en matière de bénéfice pour le vendeur .

J'habite une vieille exploitation agricole , quand je dis vieille , c'est pas une image puisque le puit qui l'alimente en eau est de façon certaine de facture Romaine. Depuis plus de 30 ans j'ai fait divers travaux genre portail , volets ..... avec des bois achetés dans le commerce ; le resultat est épouvantable . A titre d'exemple : J'ai une porte de grange et des volets des années 1850 environ avec à priori , leur peinture d'origine ou à tout le moins des peintures datant du tout début du XX°, la partie basse de la porte ayant quelques soucis , je me suis pris par la main voici une bonne vingtaine d'années pour faire un rajout de bois en applique , genre cache misère, sur ce qui était malade . J'ai employé un bois traité , étuvé , garanti , hors de prix , quand j'ai eu fini , j'ai repeint les bois neufs avec une peinture espéciale anti machin et micro poreuse d'une trés grande marque , toujours hors de prix ..... à ce jour quasi tout mes bois neufs sont pourris , mais les vieux bois sont toujours dans le même état qu'il y a 20 ans ...cherchez l'erreur .

Cela m'a conduit a chercher des solutions question bois et peintures . A ce jour , aprés des années de recherche , j'ai enfin trouvé comment fabriquer une peinture à l'ancienne avec huile de lin et pigment par des terres ocres pour repeindre mes vieux bois sans leur donner cet aspect neuf et clinquant que je n'aime pas , c'est simple , économique et durable comme l'étaient les choses anciennes dans les campagnes . Par contre je n'ai pas de solution pour les bois sauf a les acheter et à les stocker .... ce qui sera une excellente solution pour repousser de quelques années les travaux à faire :mrgreen:

Bon tout ça pour dire que partant du bois des Morgans un jour d'hiver tres froid , on peut en arriver a la fabrication des peintures pour les boiseries anciennes , c'est simplement une question de température extérieure :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2830
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar La Taupe » 24 févr. 2013, 20:43

Moi, j'ai dit ça? J'avais encore bu.

On ne trouve pratiquement plus de bois sêché à l'air. Morgan trempe les bois dans du Cuprinol pendant 24 heures, ce qui est assez éfficace. Pendant longtemps, les joints étaient collés avec une colle qui n'étaient pas hydrofuge. Résultat, au bout de quelques années , les joints ne tenaient plus qu'avec les vis. Sur ces dernières, une sur trois était tordue et enfoncée à la "Parisienne". Tout cela est très amélioré de nos jours. L'usine fournit toujours tous les modèles de caisses depuis 1936, tolé ou non et la qualité est excellente. Pour Harpers, si je ne m'abuse, elle sont fournies par Black Phey et sont de très belle facture.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar 4HP » 18 sept. 2014, 21:49

une question quant à la santé des bois de nos Morgan:

l'arrachement d'un des points de fixation des sides-screen de la portière peut-il être révélateur d'un début d'attaque de la structure bois ou est-il le résultat d'un serrage "bourrin" de la molette?

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3361
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar LOU01 » 21 sept. 2014, 08:38

4HP a écrit :une question quant à la santé des bois de nos Morgan:

l'arrachement d'un des points de fixation des sides-screen de la portière peut-il être révélateur d'un début d'attaque de la structure bois ou est-il le résultat d'un serrage "bourrin" de la molette?

Sauf oubli de ma part, je pense t'avoir montré comment jugé de l'état général des bois d'un Morgan.
Concernant la portière, très facilement déposable et réparable et ne jouant pas de rôle vraiment structurel au niveau de la rigidité de l'ensemble, il n'y a pas vraiment d'inquiétude à avoir à ce niveau, les attaches des side-screens ne sont fixés que par des vis à bois dont la résistance à l'arrachement n'est pas vraiment au top, il suffit qu'une brute ou un ignorant tire sur le side-screens sans l'avoir desserré et adieu les vis à bois...
Au pire, après dépose de la portière, changer le bois.
Au mieux, de la pâte à bois pour redonner de l'accroche aux vis.
Peut-être aussi possible avec des vis d'un diamètre légèrement supérieur aux vis d'origine peut apporter une solution.
Mais , comme d'habitude sans toucher du doigt l'objet incriminé, difficile d'apporter "la" solution.
LOU01

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar 4HP » 21 sept. 2014, 10:01

Bonjour LOU01,

j'ai bien retenu la leçon quant à l'appréciation de l'état général des bois.
Comme tu t'en doutes ma question n'est pas innocente, et le vendeur potentiel m'a signalé ce détail par téléphone (ainsi que d'autres, preuve de son honnêteté), d'après lui pas de boursouflures au bas de la dite portière, ce qui est plutôt encourageant.
Je devras voir la voiture courant octobre pour un examen approfondi (et appliquer la méthode que tu m'a enseigné).
Si tu veux je t'envoie un mail pour les détails.

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3361
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar LOU01 » 21 sept. 2014, 10:17

4HP a écrit :...Si tu veux je t'envoie un mail pour les détails.

Oui, avec plaisir si je peux t'aider.
LOU01

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 2830
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar La Taupe » 21 sept. 2014, 15:20

Si la boiserie est pourrie au haut des cadres de portières, il est probable que cette derniere tombera par-terre en l'ouvrant car le reste ne doit plus tenir que par les vers qui se tiennent coude à coude.
La caisse commence à pourrir par le "sill board" et le "rocker" la planche et le rail qui sont sous les portières. On peut les inspecter facilement en enfonçant un petit canif sur la partie exposée sous l'auto entre l'aile avant et la caisse ou en soulevant les cuirs à l'interieur pour voir le chassis et la boiserie le long des sieges.
On peut aussi ouvrir la porte et la soulever un peu et prudement. si la caisse se déforme en avant des charnières, juste derrière le capot, c'est très mauvais signe. Ne pas confondre avec le jeu dans les charnières. D'autres signes sont les quarter panels les panneaux entre les portieres et l'aile arrière qui battent la breloque quand on les tire un peu vers l'exterieur et la traverse basse du panneau de roue de secours qui ne tient plus que par les clous qui tiennent la tôle sur la traverse.
Quoiqu'il en soit, les cas où le chassis est bon et la boiserie pourrie sont très rares, un bonne inspection visuelle du chassis avec l'auto sur un pont doit déja donner une bonne idée de si on a faire à un carrosse ou une ruine.
Et si vous ne la sentez pas bien, faites la sentir par un autre.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
4HP
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1191
Enregistré le : 12 mai 2011, 22:06
Le bolide : 4/4 Tourer 1970
Ma région : 77
Localisation : Touraine

Re: Fresne de Normandie de 47 ans

Messagepar 4HP » 22 sept. 2014, 21:30

Merci à LOU01 et La Taupe pour cette piqure de rappel (au Cuprisol?)
Avec les TP faits sur le 4/4 de LOU01 et les lectures et relectures du livre de Colin Musgrove je dois pouvoir ausculter un Morgan pas trop bêtement :?


Retourner vers « Le châssis en bois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité