Bleus de Dalmatie

Racontez-nous des histoires, de voitures si possible.
Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2679
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Bleus de Dalmatie

Messagepar Toto » 17 avr. 2010, 13:02

Je prépare pour cet été un voyage sur la côte dalmate, ce qui me remémore celui que nous avons fait il y a 39 ans :

BLEUS DE DALMATIE
Fin juillet 1971, par un temps radieux, nous quittons la capitale cap à l'Est pour rejoindre Dubrovnik sur la cote Dalmate.
Le +4 a été chargé la veille avec le matériel de camping et l'équipement de plongée pour trois personnes. La moyenne d'age est de vingt ans, de vrais gosses de riches, ce que nous saurons apprécier à sa juste valeur pendant et après ce voyage, qui sera agrémenté de trois incidents.
Le premier est une chute de neige entre Sézanne et Vitry le François qui a la particularité de survenir par une matinée ensoleillée d'été sans le moindre nuage à l'horizon et n'affectant que l'habitacle du Morgan. L'enquête, menée avec diligence, met en évidence l'ouverture intempestive du baril de lessive en poudre, le vent se chargeant de disperser icelle tel qu'en ces merveilleuses cloches de verre souvenir qu'on retourne pour admirer Notre-Dame de la Garde dans le blizzard.
Le deuxième est le bris d'un verre de phare à l'occasion d'un ravitaillement en essence sur une station-service en pente où j'ai confondu les pédales de frein et d'embrayage. Passons sur les quolibets de mes deux acolytes pendant le reste du voyage!
Le troisième est d'une grande banalité pour un +4 puisque c'est la rupture du flexible d'échappement. Prévoyant, j'avais réussi à placer un rechange entre le fameux baril de lessive et les piquets de tente. Je connaissais le mode d'emploi, j'en étais au changement N° 3 et le Morgan retrouvait en une demi-heure un taux de décibels en conformité avec la législation en vigueur.
Nous finîmes cet agréable voyage en rentrant par les Alpes Bavaroises et désirant en profiter le plus possible, nous décidions de regagner Paris d'une seule traite, soit neuf cents kilomètres. Après une traversée de Munich difficile à un an des Jeux Olympiques, la ville étant un immense chantier, nous attaquâmes l'autoroute avec un peu de retard sur l'horaire prévu. Stuttgart, Sarrebruck, Metz et arrivée à Paris à neuf heures et demie. Fatigués, abrutis par le vent et ne songeant plus qu'à nous mettre au lit.
Je perçois parmi les diverses douleurs qui m'assaillent que l'une d'elle est plus lancinante au point de troubler mon sommeil et atteint une partie charnue et postérieure que la décence m'oblige à ne pas préciser davantage. Nous verrons demain matin. Le lendemain donc la douleur, toujours présente, m'oblige ‡ passer constamment d'une fesse sur l'autre pendant que je prends mon petit déjeuner. Mon frère, qui a fait partie du voyage, semble avoir les mêmes problèmes. Debout, tout va bien, mais au fil de la matinée, la station assise devient insupportable. Bref, le soir, je me décide à aller voir ce que se passe au pôle Sud et me voici, dos à la glace, penché en avant, tête entre les jambes, comme le p'tit Gibus dans "Bébert et l'omnibus", afin de visualiser cette partie convexe de mon individu. J'y découvre alors un tatouage symétrique bleu nuit au centre, passant au violacé puis au rouge sur la périphérie. C'est ainsi que, jeune étudiant en Médecine, je rendais mon premier diagnostic: Ecchymose du troisième degré avec lésions cutanées superficielles due à une station prolongée sur une surface dure, en clair, un bleu aux miches.

Thérapeutique:
- Éviter les étapes trop longues.
- Prendre quelques kilos bien placés.
- Rembourrer les coussins du +4.
- Acheter chez Popeck des caleçons molletonnés.
Ce qui fut dit fut fait pour les points 2 et 3 mais je vous raconterai une autre fois :1500 km d'affilée en +8 au mois de Décembre ou le dégoût des voitures "modernes".
Gentleman-Driver

Avatar de l’utilisateur
LOU01
Modérateur
Messages : 3477
Enregistré le : 23 mars 2010, 17:27
Le bolide : Morgan Série V 1965
Ma région : Au sud de Malvern.
Localisation : La Dombes, terre Ain'dienne, à l'Est de la capitale des Gaules.
Contact :

Re: Bleus de Dalmatie

Messagepar LOU01 » 17 avr. 2010, 21:44

Toto a écrit :...La moyenne d'age est de vingt ans, de vrais gosses de riches,....


Je m'insurge en faux, ....c'est faux,...les gosses de riches circulaient déjà à bord de coupés sport climatisés, et oui, je viens de te démasquer !... :mrgreen: ....

Toto a écrit :diagnostic: Ecchymose du troisième degré avec lésions cutanées superficielles due à une station prolongée sur une surface dure, en clair, un bleu aux miches.


Ordonnance du docteur Lou : massage Thaïlandais....euh, par une masseuse thaïlandaise, avec de l'arnica, quand même, pas déconner non plus... ;)
LOU01

Avatar de l’utilisateur
Toto
Modérateur
Messages : 2679
Enregistré le : 24 mars 2010, 10:44
Ma région : Paris Caen
Localisation : Great Malvern

Re: Bleus de Dalmatie

Messagepar Toto » 17 avr. 2010, 22:38

LOU01 a écrit :
Toto a écrit :...La moyenne d'age est de vingt ans, de vrais gosses de riches,....

Je m'insurge en faux, ....c'est faux,...les gosses de riches circulaient déjà à bord de coupés sport climatisés, et oui, je viens de te démasquer !... :mrgreen: ....

Toto a écrit :diagnostic: Ecchymose du troisième degré avec lésions cutanées superficielles due à une station prolongée sur une surface dure, en clair, un bleu aux miches.

Ordonnance du docteur Lou : massage Thaïlandais....euh, par une masseuse thaïlandaise, avec de l'arnica, quand même, pas déconner non plus... ;)


Donnes moi la marque des coupés sport climatisés de l'époque, à part les américaines, et encore les Mustang et les Thunderbird ne l'étaient pas encore climatisé, à l'exportation en Europe.
Malgré notre statut de gosses de riches, les parents ne nous offraient pas encore le voyage à Bangkok, ni même à Katmandou d'ailleurs. J'ai eu l'idée en 1967 de faire un Cap Nord et retour en autostop avec un copain. Surprise pour les parents qui pensaient que vu les vacances qu'ils nous offraient, se plonger dans une telle entreprise relevait de l'inconscience. Mais partant de ce qu'il faut que jeunesse se passe, ils n'y opposèrent pas un veto, mais des conditions : tu te payes ton voyage et nous souhaitons recevoir une carte postale tous les jours pour connaître votre dernière position ( oui, à 'époque, à part ce moyen RIEN). J'ai donc fait l'extra chez Hédiard pendant les fêtes de fin d'année ce qui m'a permis de gagner les 590 FF suffisant pour tenir les 45 jours du voyage ... sauf que les 100 balles des cartes postales n'avaient pas été intégrés dans le budget. Il nous a donc fallut faire preuve d'imagination pour bouffer à notre faim dans la deuxième partie du voyage. Eh bien oui, les parents avaient raison, les voyages forment la jeunesse.
Au fait, le Canut, tu penseras à moi quand tu verras : Rovaniemi, Kotokaïno, Nord Kappe, Hammerfest, Narvik, Mo i Rana ....
Gentleman-Driver


Retourner vers « Les Histoires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité