De la conséquence d’un écrou baladeur

Le châssis, les freins, les supensions, tous ce qui permet de la laisser sur la route.
Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote of the Real Sport Car
Pilote of the Real Sport Car
Messages : 2082
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Le Canut » 25 mai 2021, 21:51

La semaine dernière, profitant d’un weekend prolongé, nous écumions les routes des Corbières pour découvrir la région avec quelques copains.

Au cours de cette balade, mon attention était parfois attiré par une sorte de clong se produisant de temps en temps côté gauche. Et lors d’un virage à gauche, le léger clong est devenu un gros clong. Ou peut-être un clang, je ne saurai être absolument catégorique en la circonstance. Quoi qu’il en soit, il était urgent de s’arrêter sans tarder et de voir ce quoi il retournait.

Et bien, rien. Tout était manifestement normal, aussi bien à l’avant qu’ l’AR, pour autant que l’on puisse voir sur le bord de la route en se glissant comme on peut sous l’auto. Bref, tous semble okay, incompréhensible, mais okay. Donc on repart, le pied léger et l’oreille aux aguets...

Et ce qui devait arriver est arrivé, le léger clong aléatoire est devenu soudainement un gros clooong, très sonore. Comme de juste, la route est étroite, sans bas côté, ni bien sûr pas la moindre place pour se parquer correctement. Repassage sous l’auto, RAS, comme 1/4 d’heure plus tôt. Vu le bruit entendu, il faut donc démonter pour y voir clair, par question de continuer comme cela, mais seulement après avoir trouvé une place « safe » pour ne pas rester sur la chaussée. Sauf que l’auto n’a rien voulu savoir, impossible de repartir, la ou les 2 roues gauches refusent obstinément de tourner !!!

Pas d’autre solution que de laisser la voiture sur place et de sortir les grands moyens, avec cric et trousse à outils, les copains faisant la police pour inciter un éventuel camping car de passage à repartir en marche arrière faute de pouvoir franchir l’obstacle créé par une Morgan en rade sur une route à voie quasiment unique….

RAS à l’avant d’où semblait venir le clong inquiétant, la roue tourne normalement, tout les éléments du train sont en bon état apparent et parfaitement fixés. Donc on passe à la roue AR. Et là, problème la roue est bloquée, impossible de la faire tourner, même en forçant.

Après dépose de la roue, puis du tambour, j’ai pu enfin vous la cause de tous les clongs entendus puis du blocage de la roue  : un boulon était venu se coincer entre les garnitures et le tambour !!!!

Et ce boulon était l’un des 4 qui fixent la cage de roulement sur le pont. Cette cage est donc fixée par 4 boulons en 3/8° de pouce et écrous nylstop sur le pont, emprisonnant la flasque de tambour. Les 2 boulons du bas, en plus, bloquent, côté pont, le support d’amortisseur AR, le boulon AV subissant toutes les contraintes mécaniques. Morgan faisant bien les choses, la firme avait donc prévu 2 type de boulons : sur chaque roue, 2 boulons de 1 pouce 1/4 partiellement fileté pour supporter les contraintes mécaniques du support d’amortisseur et 2 boulons de 1 pouce, entièrement fileté pour la fixation de la cage de roulement. Parfaitement conçu. Saut que le monteur se l’auto était probablement distrait lorsqu’il a monté le pont AR de cette auto et il a inversé les boulons : les plus longs et partiellement fileté en haut, là où il n’y a pas d’effort de cisaillement et les plus courts et entièrement fileté en bas, de telle manière à ce que la baque nylon de l’écrou porte dans le vide… A gauche comme à droite, le montage était donc inversé….

Donc pour en revenir à mon problème, il est alors aisé d’imaginer ce qu’il s’est passé : au fil des kilomètres (combien, je n’en ai pas la moindre idée…), le nylstop a décidé d’aller vivre sa vie de son côté. Constant cette séparation de corps, le boulon a alors voulu voir du pays aussi, mais côté tambour. A force de reptations favorisées par les vibrations que l’on connaît sur nos autos, l’écrasement progressif des filetages, réduisant le diamètre du boulon et facilitant ainsi son déplacement, le boulon a pu enfin arriver dans le tambour et finir par se loger entre une garniture et le tambour lui-même, heureusement sans faire d’autres dégâts.

De l’autre côté, le support d’amortisseur n’étant plus tenu qu’à l’AR, il a fini par se déchirer au niveau de l’oeuillet AR. L'amortisseur n'était donc plus fixé au flasque de tambour et battait la chamade sur le port d"échappement au rythme des cahots.

Bref, en 1/2 heure une réparation de fortune a été faite et on a pu repartir dans de bonnes conditions finir notre journée. Avant un re-démontage le soir à notre lieu de séjour pour une remise en était plus sécure, c’est à dire réparation du support d’amortisseur et remplacement du boulon perdu.

Au total, plus de difficulté à trouver quelqu’un pour faire une soudure un samedi soir au milieu d’un pont de 3 jours dans une période de confinement que de faire la dépannage lui-même...

La voiture dans l'atelier de fortune
1.jpg
1.jpg (143.75 Kio) Vu 639 fois


Le support d'amortisseur et son boulon baladeur
2.jpg
2.jpg (139.42 Kio) Vu 639 fois


Après 3,000 Km, le dernier jour des vacances, une fois rentré à la base a été occupé à mettre la voiture sur cale pour démonter les 2 demi-trains pour refaire un support d'amortisseur et changer toute la visserie à droite et à gauche, en veillant bien à les mettre à la bonne place...

Avatar de l’utilisateur
gigas33
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 284
Enregistré le : 04 févr. 2020, 09:48
Le bolide : +4 2008 - MGBGT
Ma région : Bassin d'Arcachon
Localisation : Lege Cap Ferret

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar gigas33 » 25 mai 2021, 22:09

Bravo pour ce dépannage et moi qui n'amène rien comme outils dans mes déplacements, va falloir que je révise sérieusement le contenu de mes bagages :)
Gigas33

Trevignon
Pilote de patinette
Pilote de patinette
Messages : 49
Enregistré le : 11 mars 2021, 11:33
Ma région : Bretagne

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Trevignon » 26 mai 2021, 06:46

C’était cette roue arrière gauche qui s’était déjà bloquée en 2013 à la pointe de l’Arcouest le dernier jour du séjour breton .mais je ne me souviens plus du problème mécanique .

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1926
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar hbr5 » 26 mai 2021, 07:02

Tout d'abord un grand Merci pour ce récit des misères en bord de route !!!

Même si La modestie doit en souffrir : Démonter roue , tambour , mâchoires ...réparer et repartir voilà un épisode qui situe trés favorablement le niveau , que dis-je , le talent et les connaissances du pilote en matière de bolide ....Félicitations !!!

Ce genre de récit me rajeunit de quelques décennies , du temps de bien avant le Portable , lorsqu'il fallait mécaniquer en bord de route sous peine de rester assis comme un c...on sur le talus ...... du temps aussi où les motos étaient d'une fiabilité tellement fantasque qu'il était préférable de prendre une trousse a outil plutot que tout autre bagage .

Tout ça c'était le temps d'avant , maintenant un coup de fil , la dépanneuse , l'assurance zero kms ...etc.............

Merci de nous avoir fait revivre par cette expérience le temps des pionniers .

Trés Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Toucan
Pilote une automobile
Pilote une automobile
Messages : 114
Enregistré le : 29 août 2019, 07:15
Le bolide : 4/4 1981
Ma région : Touraine

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Toucan » 26 mai 2021, 07:49

Chapeau... impressionnant... merci de ce post!
Toucan, 4/4 Kent 1981 :D

Popeye
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 504
Enregistré le : 02 juin 2015, 08:40
Le bolide : roadster V6
Ma région : Aquitaine

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Popeye » 26 mai 2021, 08:46

Là, comme dépannage en bordure de route (ou sur la route) c'est du lourd ! J'emporte toujours une trousse à outils mais je ne pense pas qu'elle aurait suffi, sans parler de mes connaissances ...
Chapeau!

Avatar de l’utilisateur
Rêveur
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1001
Enregistré le : 28 mars 2015, 16:49
Le bolide : Roadster V6 3L 2006
Ma région : Essonne/Jura

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Rêveur » 26 mai 2021, 12:33

Bravo! ;)
La question : De quelle année est le bolide? et les montages des autres millésimes sont-ils toujours identiques ? bref... faut-il envisager de démonter mes tambours pour vérifier sur mon Roadster de 2006? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote of the Real Sport Car
Pilote of the Real Sport Car
Messages : 2082
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Le Canut » 26 mai 2021, 13:49

Rêveur a écrit :Bravo! ;)
La question : De quelle année est le bolide? et les montages des autres millésimes sont-ils toujours identiques ? bref... faut-il envisager de démonter mes tambours pour vérifier sur mon Roadster de 2006? :mrgreen:

L'auto est de 1999, achetée en d'occasion en 2004 avec 25,000 Km. Je n'ai jamais déposé les trains AR, et une telle facture n'apparait pas dans l'historique que j'ai de Stammet. Donc tout laisse penser que ce montage (baroque) est d'origine.
Pour voir ce qu'il en est sur une auto, il suffit de déposer les roues pour voir sur l'intérieur des flasques de tambours. En cas de mauvais serrage, la dépose du tambour est bien sûr incontournable, mais semble pouvoir se faire garnitures en place. Mais pour changer ces boulons, la dépose des garnitures est incontournable.

Avatar de l’utilisateur
Rêveur
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1001
Enregistré le : 28 mars 2015, 16:49
Le bolide : Roadster V6 3L 2006
Ma région : Essonne/Jura

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Rêveur » 26 mai 2021, 15:29

Merci Le Canut!
Donc yapuka.... parce que j'imagine que le montage des tambours en 2006 est le même qu'en 1999... Roadster ou pas d'ailleurs! :cry:

Avatar de l’utilisateur
JMGRD
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 345
Enregistré le : 15 oct. 2018, 14:21
Le bolide : Morgan 4/4 - 2001
Ma région : Chatillon sur Seine

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar JMGRD » 27 mai 2021, 08:17

Ce qui est formidable ,c'est que toujours il se passe quelque chose des que tu roules en Morgan Respect pour la réparation !

Philippe83
Pilote une automobile
Pilote une automobile
Messages : 197
Enregistré le : 14 août 2016, 10:56
Le bolide : Plus4 2005
Ma région : Toulon 83
Localisation : Toulon - Var
Contact :

Re: De la conséquence d’un écrou baladeur

Messagepar Philippe83 » 27 mai 2021, 10:39

Rêveur a écrit :Donc yapuka.... parce que j'imagine que le montage des tambours en 2006 est le même qu'en 1999... Roadster ou pas d'ailleurs! :cry:


Nooon, c'était juste parce que c'était le lendemain de la victoire dans la Cup de l'équipe que supportait Jerry, le mécanicien du montage des tambours. Jerry s'est mis la tête à l'envers ce jour là et ne s'est pas levé. C'est Peter, le comptable qui a du suppléer son absence et ce jour là, oui, tous les trains arrière ont été montés à l'envers, mais juste ce jour là.....
Sportivement

Philippe83

Morgan Plus 4 2005 BRG
Alfa Romeo 2000 GTV Groupe 2 1973
Suzuki Vanvan RV90 1973
Chaîne YouTube : philippeTR3a


Retourner vers « Le châssis. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités