Protection des bois

Le châssis en bois, ....enfin, quoi, la carrosserie !
hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1908
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Protection des bois

Messagepar hbr5 » 25 févr. 2021, 09:16

Je suis en train de bricoler sur le bolide et je constate qu'aprés plus de 30 ans d'usage les bois visibles de la caisse de 1986 sont plutot en bon état mais visiblement pas trés protégés contre les attaques ou humidité extérieures .

Je me dis que tant que j'y suis , je passerais bien un couche de protection au pinceau sur les endroits visibles et/ou accessibles .

Est ce une bonne idée... car j'ai souvenir d'une peinture laque moderne appliquée sur des vieux bois qui a eu pour résultat de faire pourrir ces vieux bois qui n'avaient rien demandé à personne , ce qui m'a rendu prudent !!!!

Et si bonne idée , quel produits employer ????

Alors vous en pensez quoaaaa.............

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote of the Real Sport Car
Pilote of the Real Sport Car
Messages : 2077
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Protection des bois

Messagepar Le Canut » 25 févr. 2021, 13:27

La Taupe qui passe te dira certainement quoi faire précisément. En attendant, une laque est effectivement à proscrire. En peinture, il faut un produit micro poreux qui ne fasse pas étanchéité. Mais si tu te fout de la teinte, vas plutôt sur un saturateur de bois, ou de produits basiques type mélange thérébentine et huile de lin. Ta caisse pourra respirer et s'en portera que mieux

Popeye
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 489
Enregistré le : 02 juin 2015, 08:40
Le bolide : roadster V6
Ma région : Aquitaine

Re: Protection des bois

Messagepar Popeye » 25 févr. 2021, 17:16

Boracol*, ou un cupro machin. C'est transparent. Jamais de laque, il faut que ça respire.

Avatar de l’utilisateur
Rêveur
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 971
Enregistré le : 28 mars 2015, 16:49
Le bolide : Roadster V6 3L 2006
Ma région : Essonne/Jura

Re: Protection des bois

Messagepar Rêveur » 25 févr. 2021, 17:45

Tu tapes "CUPRINOL" dans ton moteur de recherche favori et tu trouveras ton bonheur.... :D

Avatar de l’utilisateur
gigas33
Pilote une sport
Pilote une sport
Messages : 271
Enregistré le : 04 févr. 2020, 09:48
Le bolide : +4 2008 - MGBGT
Ma région : Bassin d'Arcachon
Localisation : Lege Cap Ferret

Re: Protection des bois

Messagepar gigas33 » 25 févr. 2021, 21:53

J'ai tout passé (là ou j'ai pu le faire) au saturateur qui sert à protéger ma terrasse extérieure en bois.
20201116_154949.jpg
20201116_154949.jpg (134.17 Kio) Vu 1307 fois
Gigas33

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 3271
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Protection des bois

Messagepar La Taupe » 27 févr. 2021, 14:01

Le Canut a écrit :La Taupe qui passe te dira certainement quoi faire précisément. En attendant, une laque est effectivement à proscrire. En peinture, il faut un produit micro poreux qui ne fasse pas étanchéité. Mais si tu te fout de la teinte, vas plutôt sur un saturateur de bois, ou de produits basiques type mélange thérébentine et huile de lin. Ta caisse pourra respirer et s'en portera que mieux


Merci Canut, mais tu m'accordes plus de savoir que j'en ai. Pour les autos que j'ai refait professionnellement, j'ai commencé par une couche ou deux de Cuprinol. Les bois chez Morgan étaient alors séchés à l'étuve et non traités, avec des résultats assez catastrophiques sur leur longévité. C'est pendant cette période que Morgan a commencé à tremper les éléments de ledit liquide avant montage. Ensuite j'appliquais deux couches de peinture mat micro-poreuse sur toutes les faces qui ne sont pas exposées aux projections d'eau de pluie et de roulage. Pour ces dernières, j'utilisais une laque étanche. Avant de vous entendre crier au criminel, je précise qu'à l'époque les lazures étaient encore mal connus. Le principe était d'empêcher la flotte d'entrer trop facilement et de pouvoir s'évaporer de l'autre côté. Néanmoins, ma méthode s'est avéré efficace puisque certaines de ces restaurations ont 40 ans et les bois sont toujours en bon état. Ceci dit,il faut toutefois tenir compte du fait que mon traitement était fait sur la caisse nue, sans les tôles et je soignais particulièrement les parties couvertes une fois tôlées. C'est là, que la condensation sur la paroi froide métallique fait des dégâts. En plus, il est certain que le client qui avait déboursé une petite fortune pour préserver le joujou, s'en sert moins, le protège dans un garage adéquate et surveille son vieillissement.
Le problème de la laque est surtout qu'à la longue, elle durcit et craque, je suis donc d'accord avec vous pour dire que ce n'est pas le produit idéal.
A ce que j'en vois, l'huile de lin/térébenthine donne de bons résultats mais ne dure pas, if faudra repasser une couche à mon avis tous les deux ans maxi avec démontage de la sellerie; ce qui n'est pas des plus pratique. Je m'en sers surtout pour les bois qui ne sont pas soumis constamment aux intempéries et qui sont facilement accessibles pour l'aspect esthétique et le fini agréable.
Je partage ton choix pour un saturateur fongicide et résistant aux mousses et lychens qui remplacent les lazures. Certains produits pour mobilier de jardin et palissades semblent très éfficaces. J'irais même jusqu'à conseiller de noyer carrément l'interstice entre la tôle et le bois: le rail en bas des portières à l'intérieur, derrière l'habillage, en bas de la caisse le long des sill-boards et tout le long des panneaux arrières. On peut toutefois ignorer les parties hautes, toute la partie de la caisse au-dessus d'une ligne qui passerait par les serrures et la charnière sup de la portière et les feux arrières. Je n'ai jamais vu ces parties-là abimées sauf pour la zône classique, sous la charnière arrière du capot moteur.

Je me demande ce qu'en pensent nos artistes ébénistes, Mat et Simon?
La Taupe

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1908
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: Protection des bois

Messagepar hbr5 » 27 févr. 2021, 19:56

Bon , d'abord Merci tous .

En plein accord avec vos conseils , je crois que , pour éviter tout risque je m'en vais user d'huile de lin au pinceau .
Je me dis simplement que ce ne peut qu'améliorer l'existant sans les risques qui peuvent être ceux des modernes produits .

J'ai d'ailleurs déjà commencé aussi dés que je vois un morceau de bois j'y vais de mon coup de pinceau magique .... au pire ce sera peut être pas trés efficace mais l'avantage est que ça me rassure dans le genre ""devoir accompli"" :mrgreen:

Pour le moment le bolide est à l'atelier sur cales , sièges démontés ...etc......avec mission d'un gros entretien général et nettoyage de fond pour fêter dignement les 100.000kms de l'engin :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
elogan
Pilote de kart
Pilote de kart
Messages : 63
Enregistré le : 07 avr. 2019, 19:40
Le bolide : 4/4 4 seater 1983
Ma région : Cote d'Azur

Re: Protection des bois

Messagepar elogan » 03 mars 2021, 17:38

Bonjour messieurs ,
Voilà un sujet qui m'intéresse...
Si j'ai bien compris les Morgan plus anciennes n'ont donc pas été traitées , la mienne de 1983 non plus ...DONC !
J'ai donc été voir derrière les panneaux arrière , j'ai constaté que tous les bois sont peints en noir ...et propres...
Cela veut il dire qu'ils ont été traités dans une autre vie ?

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 3271
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Protection des bois

Messagepar La Taupe » 03 mars 2021, 18:39

hbr5 a écrit :En plein accord avec vos conseils , je crois que , pour éviter tout risque je m'en vais user d'huile de lin au pinceau .


N'oublie pas de mélanger avec de l'essence de térébenthine véritable. L'alcool qu'elle contient dilue l'huile de lin et améliore sa pénétration à l'intérieur du bois, les acides et composés trépéniques sont excellents pour la protection contre les champignons et les insectes en plus de leur propriété hydrofuge.
Eviter l'inhalation et le contact avec la peau, c'est un poison et c'est très inflammable donc ne pas appliquer avec un chalumeau. :lol:
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Rêveur
Pilote un roadster
Pilote un roadster
Messages : 971
Enregistré le : 28 mars 2015, 16:49
Le bolide : Roadster V6 3L 2006
Ma région : Essonne/Jura

Re: Protection des bois

Messagepar Rêveur » 03 mars 2021, 18:54

Il faut donc te procurer de l'Essence de Térébenthine pure gemme (c'est la dénomination.)
En plus ça sent bon!

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 3271
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Protection des bois

Messagepar La Taupe » 03 mars 2021, 18:59

elogan a écrit :Bonjour messieurs ,
Voilà un sujet qui m'intéresse...
Si j'ai bien compris les Morgan plus anciennes n'ont donc pas été traitées , la mienne de 1983 non plus ...DONC !
J'ai donc été voir derrière les panneaux arrière , j'ai constaté que tous les bois sont peints en noir ...et propres...
Cela veut il dire qu'ils ont été traités dans une autre vie ?


La peinture noire appliquée par Morgan est une couche de propreté dont les qualités de protection sont très discutables. Les parties qui souffrent sur le Morgan sont les sill boards et le rockers (la grosse planche qui repose sur le chassis et celle posée dessus et qui passe sous la portière". En même temps, la partie basse de poteaux verticaux (le montant de pare-feu, les montants avant et arrière de portière) qui y sont fixé par un assemblage à mi-bois et enfin la traverse qui est fixée à l'extrémité arrière des joues d'ailes arrières. Donc une inspection de la boiserie autour du compartiment derrière les sièges ne révélera pas grand chose. Il faut enlever les clous qui tiennent la sellerie sur les planchers tout le long des sièges et enlever le feutre pour accéder aux parties qui souffrent. On peut aussi se faire une petite idée en soulevant le tapis de caoutchouc vertical en avant de la portière.

Malheureusement, 1983 est l'année charnière où Morgan a commencer le trempage dans le Cuprinol, je ne suis donc pas capable de te dire si ton auto en a bénéficié. Il faut savoir quand même que l'efficacité du Cuprinol faiblit avec les ans. Apres 38 ans, il serait peut-être bon de penser à passer la deuxième couche.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote of the Real Sport Car
Pilote of the Real Sport Car
Messages : 2077
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Protection des bois

Messagepar Le Canut » 03 mars 2021, 20:00

La Taupe a écrit :
hbr5 a écrit :En plein accord avec vos conseils , je crois que , pour éviter tout risque je m'en vais user d'huile de lin au pinceau .


N'oublie pas de mélanger avec de l'essence de térébenthine véritable. L'alcool qu'elle contient dilue l'huile de lin et améliore sa pénétration à l'intérieur du bois, les acides et composés trépéniques sont excellents pour la protection contre les champignons et les insectes en plus de leur propriété hydrofuge.
Eviter l'inhalation et le contact avec la peau, c'est un poison et c'est très inflammable donc ne pas appliquer avec un chalumeau. :lol:

Très important la thérébentine. Les proportions sont 3/4 thérébentine 1/4 huile de lin et ne pas hésiter à nourrir le bois jusqu'à saturation et laisser sécher à coeur avant de poursuivre.
J'ai traité une charpente (entre autres) bien fatiguée de cette manière. J'en ai passé des quantités industrielles. Mais 27 ans après, elle n'a pas bougé. En plus, elle a toujours cette brillance satinée du 1° jour pour le plaisir de l'oeil.
A l'inverse, tous les produits chimiques accessibles aux particuliers sont couteux et sans efficacité.

hbr5
Pilote un Morgan
Pilote un Morgan
Messages : 1908
Enregistré le : 15 juil. 2011, 19:41
Le bolide : vieux tourer
Ma région : languedoc

Re: Protection des bois

Messagepar hbr5 » 04 mars 2021, 07:46

La Taupe a écrit :
hbr5 a écrit :En plein accord avec vos conseils , je crois que , pour éviter tout risque je m'en vais user d'huile de lin au pinceau .


N'oublie pas de mélanger avec de l'essence de térébenthine véritable. L'alcool qu'elle contient dilue l'huile de lin et améliore sa pénétration à l'intérieur du bois, les acides et composés trépéniques sont excellents pour la protection contre les champignons et les insectes en plus de leur propriété hydrofuge.
Eviter l'inhalation et le contact avec la peau, c'est un poison et c'est très inflammable donc ne pas appliquer avec un chalumeau. :lol:


Svp Messieurs une précision concernant ces produits antiques :

J'ai moultes fois employé l'huile de lin pure , d'abord sur les bois intérieurs genre meubles , planchers ...... on imprègne on laisse pénétrer et le résultat est quasi parfait aprés plusieurs couches et un long séchage acceléré au besoin par un coup de pistolet thermique.

Par contre j'ai trés peu employé le mélange huile/térébenthine car dans mon esprit mais sans aucun fondement sérieux j'imaginais que le mélange était surtout destiné à permettre une meilleure pénétration et un meilleur séchage du produit mais je ne pensais pas que le mélange en question devienne plus performant niveau protection .

Par ailleurs , faire le mélange 3/4 --1/4 huile me surprend perso j'ai toujours fait dans des proportions inverses c a d 3/4huile.

Merci de vos lumières .

Avatar de l’utilisateur
La Taupe
Modérateur
Messages : 3271
Enregistré le : 24 mars 2010, 22:07
Le bolide : Darmont Monoplace
Ma région : Lancashire
Localisation : Rosbifland

Re: Protection des bois

Messagepar La Taupe » 04 mars 2021, 13:43

Il est vrai qu'elle n'est pas vraiment nécessaire lorsqu'on l'emploie comme application cosmétique sur les boiseries d'intérieur qui ne seront pas exposés à l'eau ou à l'humidité. En fait on cherche un aspect chatoyant et un lissé agréable mais pas à protéger le bois. C'est plus facile à poser et plus durable que la cire mais c'est tout.
C'est comme tu veux, il n'y a pas d'obligation mais la térébenthine a effectivement un effet protecteur très important.
Ca va te plaire car on est en corollaire de ta profession: elle est obtenu par distillation de la résine de pin, c'est donc du bio, du naturel, de l'organique.
Les terpenes et les acides qu'elle contient sont très efficaces comme fongicide et anti-bactérien, elle est d'ailleurs employée à cet effet en pharmacologie. L'huile de lin toute seule nourrit la fibre et la protège de l'oxydation par l'eau mais pas des fongus et des bactéries.
L'essence n'est pas diluable dans l'eau. La partie alcoolique qui facilite la pénétration s'évapore au bout de quelques jours. je dirai que le ratio huile/essence dépend de la densité du bois à traiter: il est évident que l'huile pénètre plus dans le balsa que dans le teck. Pour tous les bois durs, j'utilise au moins un 50/50.
Une erreur que je ne fais plus, je ne laisse pas sécher plus de vingt minutes avant d'enlever le surplus de saturation avec un chiffon. J'ai appris d'un ébéniste que ce surplus luisant qui persiste quelquefois 48 heures réagit aux UV et à l'oxygène pour donner une gomme élastique qui noircit le bois à la longue. Je parle ici de boiseries extérieures exposées à l'eau de pluie.
La Taupe

Avatar de l’utilisateur
Le Canut
Pilote of the Real Sport Car
Pilote of the Real Sport Car
Messages : 2077
Enregistré le : 08 avr. 2010, 14:06

Re: Protection des bois

Messagepar Le Canut » 04 mars 2021, 21:06

hbr5 a écrit :Par ailleurs , faire le mélange 3/4 --1/4 huile me surprend perso j'ai toujours fait dans des proportions inverses c a d 3/4huile.
Merci de vos lumières .

A vrai dire, j'ai pas beaucoup de lumière sur la question. J'ai toujours utilisé cette proportion (3/4 thérébentine 1/4 huile de lin) sans trop savoir. Mais ca marche et je suis satisfait du résultat. Mais l'inverse doit marcher aussi ;)

La Taupe a écrit :J'ai appris d'un ébéniste que ce surplus luisant qui persiste quelquefois 48 heures réagit aux UV et à l'oxygène pour donner une gomme élastique qui noircit le bois à la longue. Je parle ici de boiseries extérieures exposées à l'eau de pluie.

Merci la Taupe : j'ai toujours eu les partie plus dense (les noeuds en particulier) plus noires que le reste, sans comprendre pourquoi ni savoir quoi faire.
Maintenant, je sais. Je me coucherais moins ignorant que ce matin en me levant.
Elle est pas belle, la vie ?


Retourner vers « Le châssis en bois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité